Jean-Pierre Pérez en novembre 2015 - Icon Sport
Pro D2

Pro D2 - Perpignan: Jean-Pierre Pérez réintégré, affaire classée !

Pérez réintégré, affaire classée !
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/03/2016 à 11:13 - Publié le 02/03/2016 à 11:13
Par Julien PUYUELO - Le 02/03/2016 à 11:13

PRO D2 - Alors qu’il ne semblait plus faire partie des plans de l’Usap, Jean-Pierre Pérez est revenu sur les terrains le week-end dernier après avoir reçu de nombreux soutiens. Pure coïncidence, pression de la vox populi ou simple gestion d’un groupe professionnel? Eléments de réponse.

C’était le 29 novembre face à Colomiers. Un nul 23-23 concédé dans les dernières minutes qui marquait le quatrième match sans victoire de l’Usap et le début d’une traversée du désert qui aura duré trois mois pour Jean-Pierre Pérez. Le 7 décembre, une semaine plus tard et après une correction reçue à Narbonne (41-8), l’entraîneur des avants Gregory Patat était démis de ses fonctions. Début d’hiver maussade sur le pays catalan…

Cette jeune équipe est accablée par les blessures dont celles de cadres comme Vilaceca ou Terrain autant que par un manque de constance. Et Pérez, l'un des "historiques", n’apparaît plus sur les feuilles de matchs. Un état de fait qui ne manque pas d’émouvoir les aficionados de l’Usap. Mais c’est un choix purement sportif pour François Gelez: "Avec Philippe (Benetton, en charge des avants, ndlr), nous avions envie de fixer des mecs à leur poste pour rompre avec une politique de turn over qui ne donnait pas entière satisfaction. Ali Strokosch et Christophe André nous ont convaincus en troisième ligne et nous avons décidé de les y maintenir. Ceux qui sont sortis de l’équipe le doivent à des performances en baisse. Notre intérêt premier est d’aligner l’équipe qui nous semble la plus compétitive, point final!"

Jean-Pierre Pérez (Usap)
Jean-Pierre Pérez (Usap) - Icon Sport

Un choix qui a fait grincer quelques dents mais l’encadrement de l’Usap assume totalement: "On comprend tout à fait la réaction des supporters par rapport à Jean-Pierre. C’est un joueur emblématique du club, il est apprécié du public. Durant la période où il n’a pas joué, on lui a demandé de travailler certains secteurs bien précis et il l’a fait. Le week end dernier, Strockoch était blessé et nous avons fait appel à Pérez. Cela dit, il faut aussi prendre en compte que la troisième ligne est un secteur hyperconcurrentiel et que d’autres joueurs comme Beaux, Basilaia ou Brazo ont joué ou pas au grès des blessures et des performances".

3 matches en 11 jours

Soutenu sur les réseaux sociaux, le cas Pérez aurait pu devenir un problème en interne: "Si il a été titularisé face à Carcassonne, ce n’est pas parce que nous avons cédé aux pressions extérieures mais tout simplement parce que Strokosch était blessé. Nous traversons en plus une série de trois matches en onze jours, il faut gérer l’usure et cette profondeur de banc nous fait du bien".

Jean-Pierre Pérez (Usap) - 2014
Jean-Pierre Pérez (Usap) - 2014 - Icon Sport

Que dire alors de la performance de Jean-Pierre Pérez face à Carcassonne vendredi soir? "On savait qu’il mourrait d’envie de revenir" assure François Gelez "et il a fait ce qu’on attend de lui: agressif en défense, pénible au sol. Mais il a eu une petite alerte à la cuisse et nous avons préféré le faire sortir à l’heure de jeu". Une contracture bénigne qui ne devrait pas l’empêcher de postuler jeudi soir pour la réception de Béziers. Une rencontre dans laquelle son appétit et son mental seront les bienvenus.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×