Icon Sport

Pro D2 - 21e journée - Perpignan se bonifie contre Béziers (47-13)

Perpignan se bonifie contre Béziers

Le 05/03/2016 à 15:33

En l'emportant 47-13 et quatre essais à un contre l'ASBH, l'Usap se rassure et remonte à une quatrième place au classement synonyme de qualification avant les autres matches. Mentions spéciales à la mêlée des Sang et Or ainsi qu'à Allan et Château qui ont bien manoeuvré. Béziers enchaîne une troisième défaite d'affilée.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Perpignan est méconnaissable. Au bord de la rupture et de la zone de qualification il y a peu, l'équipe catalane profite d'un deuxième derby contre Béziers pour encore marquer plus de 40 points dans un succès bonifié 47-13 face à un concurrent direct à la qualification. Du coup, l'Usap est 4e au classement avant les autres rencontres et n'est plus qu'à deux unités de son adversaire du jour qui perd pour la troisième fois de suite.

Certes il y eut les quatre essais catalans, tous marqués dans le deuxième acte et par quatre marqueurs différents (Châteaux, Torfs, Farnoux et Pujol). Ces réalisations plutôt spectaculaires ont rythmé la deuxième mi-temps high level quand les maladresses avaient davantage saccadé la première. Ce succès quatre essais à un permet aux Sang et Or d'engranger un deuxième succès bonifié de rang après un deuxième derby d'affilée. L'opération comptable au classement est évidente. L'Usap revient dans les qualifiables au rang 4 et n'est plus qu'à deux points de l'ASBH.
Mais pour se satisfaire de ces aspects positifs, les Catalans devront avant tout penser à saluer comme il se doit leur mêlée. Dans la domination tout le match durant, elle a permis de concasser les avants adverses, de toujours mettre les Perpignanais dans l'avancée et de récupérer un nombre incalculable de pénalités. Essentiel.

Tommaso Allan (Perpignan) - 3 mars 2016

Tommaso Allan (Perpignan) - 3 mars 2016Icon Sport

Allan et Château se régalent

Derrière ce pack qui avance toujours, la charnière Duvenage-Allan en a profité. Le N°9 sud-africain a constamment accéléré et le N°10 italien a mis la pression au pied et au score (15-6 et 5/5 à la pause). De retour en tant que titulaire, l'ouvreur international s'est aussi régalé en prenant des initiatives même si les espaces se sont davantage ouverts en deuxième mi-temps où un brillant capitaine Château a été de tous les bons coups. L'Usap n'a alors plus eu qu'à s'offrir cette belle récolte qui laisse augurer d'un printemps plein d'espoirs.

Déjà défait à domicile par Biarritz la semaine passée, Béziers voulait se reprendre à Perpignan. Hélas, si l'essai de Marais a permis d'y croire, in fine, c'est une troisième défaite de rang qui est récoltée. En-avants, indiscipline et mêlée cabossée ont été le lot de cette soirée de derby à oublier pour des Héraultais qui doivent se reprendre pour ne pas ruiner tous leurs efforts de début de saison.

0
0