Christophe André (Perpignan) face à Lyon - 10 janvier 2016 - Icon Sport
Pro D2

Perpignan-Lyon (20-16) - L'Usap débute idéalement 2016 en s'offrant la peau de Lyon

Perpignan débute idéalement 2016 en s'offrant la peau de Lyon
Dans cet article
 
Suivez la compétition en live vidéo
Dernière mise à jour Le 10/01/2016 à 19:05 - Publié le 10/01/2016 à 16:12
Par Pauline Maingaud - Le 10/01/2016 à 19:05

PRO D2 - Grâce à un essai de Strokosch à la dernière minute, Perpignan est venu à bout du leader lyonnais (20-16) à Aimé-Giral. La seconde défaite cette saison du Lou...

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Perpignan s’offre le LOU (20-16) pour bien commencer 2016 ! Avec de l’audace et de l’engagement, les Catalans ont eu raison du leader ce dimanche après-midi, notamment grâce à un doublé du flanker écossais, Alasdair Strokosch, et aux belles performances de Jonathan Bousquet et Enzo Forletta. La meilleure attaque et meilleure défense de ce championnat s’est fait piéger à Aimé-Giral, mais reste premier avec 11 points d’avance sur son dauphin, Bayonne, alors que Perpignan recouvre sa cinquième place à l’issue de cette 14e journée de Pro D2.

Alors que les Catalans prouvaient leur envie de bien faire et de jouer au rugby, le Lou étalait une nouvelle fois sa puissance et sa domination en mêlée. Seulement, aucune des deux équipes ne parvenait à inscrire un essai… La fabuleuse remontée de 90 mètres de l’Usap, alliant chistéra, passes au contact, franchissement, ne suffisait pas (29e).

 

Forletta et Bousquet sur orbite

C’était finalement Strokosch qui trouvait la solution (53e), grâce à une superbe passe de Forletta, très en forme cet après-midi, pour Torfs. Pujol récupérait alors le ballon, mais se montrait altruiste et servait parfaitement le troisième ligne écossais. Sur la sirène, le flanker offrait la victoire à Perpignan grâce à son doublé. Cette fois, c’était Bousquet le maître d’œuvre : après une subtile percée, Descons et Belie pouvaient enchaîner et lancer Strokosch dans l’intervalle.

Pourtant, Lyon y avait cru : Regard avait permis au leader de mener à moins de 10 minutes de la fin du match (73e)… Mais comme en première partie de saison, le LOU ne parvient pas à enchaîner sept victoires d’affilée, et concède sa seconde défaite de l'exercice ! Perpignan, avec ce genre de performance, prouve cette fois qu’il a l’envergure pour s’imposer comme prétendant à la montée.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×