Marc Delpoux va tenter de sauver Provence Rugby - Icon Sport
Pro D2

21e journée Pro D2 - Marc Delpoux (Provence Rugby): "Cette équipe a les capacités pour s'en sortir"

Delpoux: "Cette équipe a les capacités pour s'en sortir"
Dans cet article
 
Suivez la compétition en live vidéo
Dernière mise à jour Le 03/03/2016 à 15:20 - Publié le 03/03/2016 à 15:19
Par Fabrice Michelier - Le 03/03/2016 à 15:20

PRO D2 - Après une heure et demi d'entrainement où il a corrigé ses hommes et fait refaire les exercices jusqu'avoir satisfaction, Marc Delpoux a accepté de revenir sur la défaite de Provence Rugby face à Dax la semaine dernière. Un coup dur dans la quête de maintien, mais le manager provençal garde cependant le moral et croit toujours à une fin heureuse.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

La défaite face à Dax, dans les dernières secondes et face à un adversaire direct pour le maintien, est-elle digérée ?

Marc DELPOUX: Je ne sais pas si la défaite est digérée... On a certainement été assomé tout le week-end, mais dès lundi matin et la vidéo qui a suivi, on a remis l'accent sur pourquoi on allait se maintenir. Ce revers nous met un handicap supplémentaire par rapport à notre objectif de fin de saison. Il nous reste dix matches, cinq à domicile et autant à l'extérieur. Chaque week-end amène son lot de surprises. Maintenant, plein feu jusqu'à la fin de la saison et on fera le bilan après.

Avec le recul et l'analyse que vous avez pu faire, que vous a-t-il manqué sur cette rencontre ?

M.D: Il nous a manqué que l'on a 25 % de plaquages manqués sur ce match face à Dax... Dans le secteur offensif, on a été performant mais en manquant autant de plaquages, tu ne peux pas gagner un match. Notre première mi-temps est très aboutie, Dax a trois fois le ballon et met deux essais. Ce sont leurs qualités, on le sait. Mais notre secteur défensif et notre replacement, surtout après les ballons perdus comme lors des deux essais, font que l'on s'est fragilisé. Tout le positif que l'on a eu offensivement a été effacé par cette défense catastrophique.

Lucas Levy, l'arrière de Provence Rugby - novembre 2015
Lucas Levy, l'arrière de Provence Rugby - novembre 2015 - Icon Sport
" On fera un bilan du classement dans 4 matches"

L'objectif maintien passait par des victoires à domicile. Est-ce toujours le cas, ou faudra-t-il aller chercher plus de points que prévu à l'extérieur ?

M.D: En gagnant tous nos matches à domicile, ça nous ferait 11 victoires chez nous à la fin de la saison. Si l'on reprend toutes les stats depuis que la Pro D2 existe, il n'y a pas une équipe qui est descendue avec ces chiffres-là. Je ne sais si cela sera le cas cette année. Si nos concurrents gagnent tout à domicile, ce qui doit être également leur objectif, ce ne sera pas suffisant... Même si l'on ne gagne pas à Montauban et que Dax gagne, rien ne sera remis en cause. Il reste encore beaucoup de journées avec des matchs compliqués à domicile pour tout le monde. Le prochain rendez-vous du classement est dans 4 journées. On se déplace deux fois avant de recevoir Albi et Mont-de-Marsan. Là, il restera 6 journées et on fera un point sur le classement.

Depuis le début de la saison, Provence Rugby n'est pas épargné par les blessures. Ce week-end, vous avez encore eu des joueurs blessés. Difficile dans ce cas de se projeter non ?

M.D: On a toujours plus de blessés, on est déplumé en troisième ligne, au centre, les piliers et les talonneurs sont également touchés... Mais bon, on fonce ! Cette équipe a les capacités de s'en sortir, mais il est certain que l'on aura besoin de tout le monde. On a besoin de réconfort, car on est géné par les blessures et la malchance. Sur le match face à Dax, on perd notre joker Romain Sola à la mi-temps alors qu'il avait réalisé une belle première période. Sylvain Bouillon, qui le remplace, se tord la cheville au bout de cinq minutes... On veut bien avoir quelques éléments contre, mais bon pas tous...

Au rang des bonnes nouvelles, vous avez enregistré le retour de Ross Skeate, absent depuis la première journée...

M.D: Il était important de le récupérer. On a vu face à Dax qu'il nous a stabilisé le secteur de la touche pendant 60 minutes. Sa sortie, combinée à celle de Florian Escadieu, a coïncidé avec nos trois ballons perdus en touche. On espère qu'il pourra tenir le plus longtemps possible à chaque match et que l'on pourra jouer avec lui jusqu'à la fin de la saison. Toutes les bonnes nouvelles sont bonnes à prendre.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×