Icon Sport

21e journée Pro D2 - Aurillac parti pour obtenir un 20 sur 20 à domicile ?

Aurillac parti pour obtenir un 20 sur 20 à domicile ?

Le 04/03/2016 à 15:21

PRO D2 - Avec neuf victoires en neuf matches à Jean-Alric plus déjà les dix de la saison dernière, le Stade aurillacois peut recevoir la note parfaite s’il domine dimanche Bayonne, deuxième, performant à l’extérieur avec quatre succès et un nul.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Lyon le leader, Béziers le troisième, Colomiers, Albi, Narbonne des prétendants aux phases finales, tous sont repartis d’Aurillac battus. Le Cantal est vraiment une terre inhospitalière pour les équipes qui s’y déplacent. Le Stade aurillacois en est à neuf victoires en neuf réceptions à Jean-Alric cette saison. "On a vraiment envie de rester invaincus le plus longtemps possible", ne cache pas le demi d’ouverture Maxime Petitjean. En comptant la saison dernière, les hommes du duo Jeremy Davidson-Thierry Peuchlestrade restent sur une impressionnante série de 19 victoires sur leur pelouse fétiche.

Une invincibilité à Jean-Alric depuis le 8 novembre 2014 !

La dernière formation à être repartie victorieuse de Jean-Alric, c’est Albi (19-20). Il faut remonter au 8 novembre… 2014 ! Comment expliquer cette force à domicile ? "Il y a peut-être le petit surplus de motivation de jouer devant notre public, il y a la confiance aussi", répond le meilleur réalisateur de Pro D2. "Après, c’est un peu difficile à expliquer parce qu’on passe souvent complètement à côté sur nos matches à l’extérieur et à la maison, on montre un autre visage".

Maxime Petitjean - Aurillac - octobre 2013

Maxime Petitjean - Aurillac - octobre 2013Icon Sport

À l’occasion de la venue de Bayonne dimanche (14h35), le Stade aurillacois peut obtenir la note parfaite, 20 sur 20, à domicile. Mais la rencontre s’annonce difficile face à un Aviron bayonnais solide deuxième de Pro D2, qui l’a déjà emporté à quatre reprises à l’extérieur cette saison (à Albi, Carcassonne, Biarritz et Bourgoin) et décroché un nul (à Colomiers). "C’est une équipe qu’on craint énormément. Honnêtement, ils n’ont pas de point faible", assure Maxime Petitjean. "C’est très solide en défense, ils ont des joueurs de très haut niveau. On s’attend à une grosse partie. Ils voudront certainement se racheter un peu de leurs dernières prestations qui sont peut-être un petit peu moins bonnes qu’elles étaient il y a quelques mois. Ils auront certainement envie de venir ici pour conforter leur deuxième place".

Petitjean: "Rester sur la dynamique du match de Narbonne"

Pour Aurillac, il s’agit de confirmer sa dernière victoire convaincante à Jean-Alric contre Narbonne (45-7). La défaite à Lyon (38-3), jeudi dernier, avec un groupe remanié, n’a rien remis en cause. "On veut vraiment rester sur la dynamique du match de Narbonne, continuer à réussir à mettre notre jeu en place, essayer d’avoir une conquête aussi bonne qu’elle l’est depuis quelques matches et tenter de mettre cette équipe de Bayonne à mal pour remporter la victoire", détaille le n°10 aurillacois.

Avec un succès sur l’Aviron bayonnais, Aurillac récupèrerait la quatrième place, occupée par Perpignan depuis sa victoire sur Béziers jeudi soir (47-13), alors que les phases finales se rapprochent. "Il reste dix matches, on reçoit six fois", précise Maxime Petijean. "Même si on a un calendrier assez favorable, si on veut espérer se qualifier, on n’a pas le droit à l’erreur à la maison. Ça commence dès ce week-end".

0
0