Pro D2

Pro D2 - Perpignan: L’Usap en quête de stabilité

L’Usap en quête de stabilité
Dans cet article
 
Suivez la compétition en live vidéo
Dernière mise à jour Le 20/01/2016 à 13:24 - Publié le 20/01/2016 à 13:24
Par Julien PUYUELO - Le 20/01/2016 à 13:24

Jamais larguée mais jamais vraiment rassurée, l’Usap a traversé la première moitié de la saison en enchaînant les performances solides et les trous d’air. Les Catalans n’ont pas hypothéqué leurs chances d’accéder aux phases finales mais y pour arriver, il faudra s’inscrire dans la régularité.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

La rencontre face à Aix dimanche dernier (défaite 30-21) reflète assez bien le début de saison de l’Usap. "Nous avons eu 3 phases dans ce match" regrette François Gelez en charge des lignes arrières. "20 minutes durant lesquelles nous avons été absents et menés 13-3. Puis 25 bonnes minutes où nous marquons deux essais. Nous menons 18-15 avant de craquer et de laisser Aix s’envoler…"

Jean-Philippe Genevois (Perpignan) face à Lyon - 10 janvier 2016
Jean-Philippe Genevois (Perpignan) face à Lyon - 10 janvier 2016 - Icon Sport

En début de saison déjà, l’Usap s’était d’ailleurs fendu d’un relâchement coupable: "Après 5 victoires en 6 matchs, nous avons perdu le fil et la défaite à domicile face à Montauban est venue confirmer que nous avons une équipe à 2 visages. Nous cherchons des explications, nous avons modifié l’intensité des entraînements, nous demandons un peu plus de travail aux gars, on essaye de les responsabiliser. Le but étant de leur donner les clés pour retrouver de l’assurance et une certaine forme de sérénité en match". Rageant, quand on sait que l’Usap avait retrouvé cette tranquillité d’esprit après un début d’exercice convaincant.

Rien n’est jamais acquis

Plus agaçant encore, cette sensation que le groupe ne dispose pas d’atout maître dans son jeu: "Sur un match, nous sommes performants sur un secteur puis la semaine suivante, sur ce même secteur, nous sommes défaillants. Nous avons clairement du mal à trouver de la stabilité". L’équilibre est d’autant plus compliqué à établir que l’Usap a été sévèrement touchée par les blessures: Terrain, Vilaceca ou Allan pour ne citer qu’eux ont manqué plus ou moins longtemps à un groupe très jeune et en manque de repères. "En l’absence de Guillaume Vilaceca nous avons confié les responsabilités de capitaine à Karl Château. Il s’approprie chaque jour un peu plus ce rôle mais tout ne se met en place en un claquement de doigt" admet François Gelez.

Karl Chateau (Perpignan) - janvier 2016
Karl Chateau (Perpignan) - janvier 2016 - Icon Sport

Vendredi soir, ce sont des Tarbais décomplexés qui vont se présenter à Aimé-Giral, en quête d’une nouvelle victoire à l’extérieur et avec cette étiquette de poil à gratter qui leur colle à la peau depuis plusieurs mois. Avertis face au Lou, sanctionnés à Aix, les Catalans ont bien intégré que le programme de leur fin de saison se joue dès à présent et qu’une participation aux phases finales ne tolérerait pas un nouveau coup de canif dans le tableau de marche.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×