Icon Sport

Pro D2 - Béziers, Bayonne, Montauban, Tarbes, Perpignan: Les 5 raisons de suivre la 22e journée

Béziers, Bayonne, Montauban, Tarbes, Perpignan: Les 5 raisons de suivre la 22e journée

Mis à jourLe 09/03/2016 à 16:31

Publiéle 09/03/2016 à 16:20

Mis à jourLe 09/03/2016 à 16:31

Publiéle 09/03/2016 à 16:20

Article de Ivan Petros

PRO D2 - Comme il y a deux semaines, le championnat de Pro D2 va cohabiter ce week-end avec le Top 14 mais aussi le Tournoi des 6 Nations. Néanmoins, cette 22e journée sera à surveiller d'un coin de l'oeil. Voici pourquoi.

  • Béziers, réaction attendue

La réception de Colomiers vendredi soir a tout d'un piège pour Béziers. Car après trois défaites consécutives (à Carcassonne, contre Biarritz et à Perpignan), l'ASBH, qui avait un joli matelas d'avance sur ses poursuivants, peut se faire éjecter des cinq premières places qualificatives en cas de quatrième revers de rang. La menace Colomiers (6e) est bien réelle puisque lors de ses trois derniers déplacements, l'USC a rendu trois bonnes copies (victoires à Dax et deux défaites d'un point à Albi et Bayonne).

  • L'Aviron à la relance

Bayonne, dauphin de l'intouchable leader lyonnais, a vu sa belle série de cinq victoires stoppée nette à Aurillac dimanche dernier. Face à Provence Rugby, bon dernier, l'Aviron est donc logiquement attendu. Un succès vendredi soir et les Bayonnais creuseraient un écart vraiment important avec la meute des poursuivants. Presque déjà suffisant pour légitimement imaginer les Basques en phases finales.

  • Montauban peut presque déjà valider son maintien

La réception de Carcassonne vendredi soir pourrait bien s'avérer moins anecdotique qu'elle n'y paraît pour Montauban. Cette 22e journée est en effet une belle occasion pour les joueurs de Sapiac d'assurer presque définitivement leur maintien. En décrochant la victoire, les Montalbanais afficheraient 46 points au compteur. De quoi voir venir...

Sébastien Ascarat (Montauban)
Sébastien Ascarat (Montauban) - Icon Sport
  • Une aubaine pour Tarbes ?

Relégable et déjà condamné à la descente administrative en Fédérale 1, le TPR peut encore éviter une relégation en Fédérale 2 en terminant la saison hors de la zone rouge. A la lutte avec Provence Rugby et Dax, Tarbes aurait la bonne idée ce vendredi soir de se défaire d'Aurillac à la maison. Car dans le même temps, Aixois et Dacquois effectueront deux voyages à très hauts risques à Bayonne et Lyon, les deux grosses écuries du championnat.

  • Perpignan pour rester dans le bon tempo

A la faveur de son large succès sur Béziers le week-end dernier, l'Usap a réintégré le wagon des qualifiables. Afin de poursuivre leur rêve de remontée, les Catalans seraient bien inspirés de réaliser un coup à Mont-de-Marsan dimanche, juste avant Ecosse-France. Histoire de pérenniser cette place dans le Top 5. Surtout que cette saison, les Montois (9e) sont beaucoup moins redoutables que les années précédentes.

Jens Torfs (Perpignan) - mars 2016
Jens Torfs (Perpignan) - mars 2016 - Icon Sport
0 commentaire
Vous lisez :