Yann Roubert - Lyon - Janvier 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Yann Roubert: "Le but est de faire de Lyon une ville de rugby"

Roubert: "Le but est de faire de Lyon une ville de rugby"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/04/2014 à 15:39 -
Par Clément Mazella - Le 23/04/2014 à 15:39
Le président de Lyon, Yann Roubert évoque pour Rugbyrama le match de samedi contre Tarbes synonyme peut-être de Top 14, le recrutement, les cas Chabal et Nallet, l'agrandissement du Matmut Stadium et son projet global pour le club.

Comment le club et les joueurs abordent-ils cette rencontre de samedi contre Tarbes qui pourrait officialiser la montée en Top 14 ?

Yann ROUBERT: On est concentrés comme avant chaque match évidemment. Je dirais motivés comme avant chaque rencontre avec encore plus d'espoir, de détermination à faire de ce match la concrétisation de tous nos efforts et d'une belle saison. Les deux premières sessions de la semaine ont été bonnes, on a quelques retours. Ça se prépare comme une rencontre normale avec un final qu'on espère un peu différent de d'habitude, avec une grosse explosion de joie même si ce n'est pas fait et que ce sera compliqué.

Est-ce qu'une grande fête est prévue si la montée a lieu samedi ?

Y.R: Si on arrive à battre Tarbes qui vient déterminé et pour gagner, il y aura évidemment une grosse effusion de joie, une célébration spontanée de tous. Si tout se passe bien, la célébration du titre et la remise du bouclier auront lieu contre Agen pour notre prochain match.

Tarbes est un adversaire un peu particulier pour le Lou. C'est peut-être le seul match que vous avez réellement manqué cette saison (défaite 37-10 à l'aller)...

Y.R: C'est de toute évidence la plus grosse défaite qu'on a subi. C'était légitime parce que ce jour-là Tarbes avait été bien meilleur. Indépendamment du contexte, on aura tous, les joueurs en premiers, l'envie de montrer qu'on est capables de battre cette équipe d'autant plus chez nous devant notre public.

" On aura vraisemblablement encore quatre ou cinq arrivées"

Au niveau du recrutement, sept joueurs ont déjà signé (Tui, Felsina, Ghezal, G.Smith, Puricelli, Gunther en prêt, Brett), combien doivent encore vous rejoindre et quels sont les postes que vous cherchez à renforcer ?

Y.R: On aura vraisemblablement encore quatre ou cinq arrivées. Il y aura probablement un centre, un arrière, un demi de mêlée et un n°8. L'idée c'est d'avoir entre dix à douze joueurs qui viendront renforcer notre effectif, amener leur expérience du haut niveau et leur plus-value pour pérenniser le club dans l'élite du rugby français.

On a lu ou entendu que Mathieu Lorée (Grenoble), Masi Matadigo (Racing) et Jérôme Porical (Stade français) vous intéressent. Est-ce qu'il y a des contacts avec eux ?

Y.R: Il y a beaucoup de contacts parce que c'est la saison des transferts. Il y a beaucoup d'échanges avec différents joueurs. On est à l'écoute. Ce sont des noms qui ont circulé parmi tant d'autres même si à l'heure actuelle rien n'est fait.

Il y a les cas Lionel Nallet et Sébastien Chabal. Êtes-vous confiant quant à une éventuelle prolongation de leur part ? Quand doivent-ils donner leur réponse définitive ?

Y.R: On se réunira sereinement tous ensemble une fois que la montée sera officielle, j'espère le plus rapidement possible. La priorité, pour eux comme pour moi, c'est de finaliser cette montée et de bien finir cette saison.

Xavier Garbajosa pourrait venir renforcer le staff. Est-ce que vous confirmez ?

Y.R: Ce ne sera pas Xavier Garbajosa mais on réfléchit effectivement à compléter le staff. On aura un analyste video de plus, un préparateur physique en plus. Tim Lane restera manager sportif et proche du terrain avec en charge l'attaque, Olivier Azam sera toujours là comme entraîneur des avants et David Ellis restera consultant sur la défense. S'il devait y avoir un renfort, ce serait plus pour les 'skills' (technique individuelle).

De combien le budget va-t-il augmenter si le club accède au Top 14 ?

Y.R: Il y aura une augmentation parce qu'on espère plus de monde au stade et de partenaires en Top 14, avec aussi des droits télés qui vont augmenter grâce à l'appel d'offres fructueux. L'augmentation n'est pas encore définie, c'est encore trop tôt pour l'annoncer, mais on va essayer de faire les efforts pour être au niveau du Top 14.

" La priorité est de faire du Matmut Stadium notre enceinte, notre lieu de vie"

Au niveau des infrastructures, le Matmut Stadium devrait être agrandi. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Y.R: On envisage ça avec une demande d'homologation et de permis de construction pour porter la capacité du stade à près de 12 000 places, dont 10 000 assises (contre 8 000 aujourd'hui). Maintenant, les procédures suivent leur cours. On travaille dessus.

Est-ce que les travaux seront effectués pour le début de la saison prochaine ?

Y.R: On fait tout pour avoir une enceinte digne du Top 14 dès le début de la saison prochaine. On essaie d'avoir toutes les autorisations pour boucler le projet. Si ce n'est pas possible, on demandera peut-être à jouer nos premiers matches à l'extérieur.

En 2011, en Top 14, le Lou avait disputé plusieurs rencontres au stade de Gerland. Est-ce que vous envisagez la même chose en 2014 en cas d'accession ?

Y.R. La priorité est de faire du Matmut Stadium notre enceinte, notre lieu de vie. Si on l'agrandit, c'est justement pour accueillir des matches de Top 14. Le Matmut Stadium est prioritaire.

Quels sont les autres projets que souhaitez mener à bien ?

Y.R: Le projet global consiste à faire grandir ce club. Le rugby est bien sûr au centre du projet. C'est la priorité. On passe du temps sur la formation. On continuera à favoriser les échanges. On veut faire de Lyon un club de Top 14 et formateur.

Ce qui manque peut-être encore, c'est davantage de public...

Y.R: Oui, on essaie de faire le maximum sur le terrain pour attirer du monde au stade. Le but est de faire de Lyon une ville de rugby aussi. Ça n'implique pas de piquer la place au foot ou à d'autres sports mais faire que le rugby trouve toute sa place dans la cité et la région. Il y a de belles choses à faire, à nous de concrétiser. Dans les infrastructures, dans la structuration du club, dans l'équipe. A tous les niveaux, on a quelque chose à faire.

 
 

commentaires


  • Ecolorado Rafting Entreprise R30/04/2014 19:22

    quand on aime le beau jeu on aime le beau jeu et cette saison le lou nous a fait réver avec un jeu collectif fabuleux rien à voir avec la rochelle dont la moitié des points sont marqués par 1 seul joueur

  • Ecolorado Rafting Entreprise R30/04/2014 19:13

    C'est l'équipe qui a déroulé le plus beau jeu combien d'essais? 108/110 cette saison et une démarche de tout le club en commençant par son président pour faire aimer le rugby par de plus en plus de Lyonnais

  • RaffutTerrible29/04/2014 21:42

    Nallet prolongé, même les détracteurs du LOU doivent reconnaître que derrière un tel mec, c'est le bon esprit qui triomphe. Je suis très curieux de voir les opportunités que cette équipe va se donner, en tout cas avec Nallet ça va gonfler mon intérêt.