Simon Mannix - France Irlande - 15 mars 2014 - Icon Sport
 
Pro D2 > - Pau

Section paloise -Simon Mannix: "Je connais l’attente qu’il y a à Pau et le défi ne me fait pas peur"

Mannix: "Je connais l’attente qu’il y a à Pau et le défi ne me fait pas peur"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/06/2014 à 11:05 -
Par Rugbyrama - Le 05/06/2014 à 11:05
Passé par le Racing et le Munster, le nouveau manager de Pau, Simon Mannix le dit: il veut faire monter la Section en Top 14 et l'installer à ce niveau.
 

Vous venez à Pau pour deux saisons, quelle est votre mission ?

Simon MANNIX: L’objectif est le Top 14! Monter le plus vite possible tout en se donnant les moyens d’exister à l’étage supérieur. Ma mission sera de modifier l’état d’esprit de l’intérieur afin de ne plus penser comme un club de Pro D2, mais comme une équipe qui joue en championnat européen. Je vais travailler à ce changement d’état d’esprit. J’apporte aussi la rigueur anglo-saxonne pour améliorer les performances.

Avez-vous suffisamment de moyens à votre disposition ?

S.M.: Un club qui a joué deux finales et une demi-finale en trois ans a les moyens de ses ambitions. Avec Joël Rey et David Aucagne, nous allons mutualiser nos expériences et nos points de vue. Cela va nous permettre de réaliser des choses intéressantes.

Vous arrivez avec Elliot Corcoran dans vos valises, pourquoi ?

S.M.: Elliot était l’un des analystes vidéo du Munster. Grâce à son travail, je suis sûr que les joueurs progresseront rapidement. Car au-delà des matchs, les entraînements seront filmés et analysés. C’est royal pour un entraîneur de travailler avec un mec comme lui !

La Section a programmé deux matchs amicaux avant la reprise, pourquoi si peu ?

S.M.: Je pense qu’un championnat de 30 matchs est suffisamment long comme ça. Le but du jeu est d’avoir des joueurs frais mentalement et physiquement pour la reprise. Il est donc inutile de cumuler les joutes amicales.

Comment appréhendez-vous votre rôle de manager sportif ?

S.M.: J’ai passé huit ans comme deuxième entraîneur du Racing et du Munster. Durant cette période, j’ai acquis une grosse expérience, et à 42 ans, je me sens désormais capable de mettre en musique ces acquis.

" En se penchant sur les soucis de la mêlée peut-être que nous trouverons des solutions sans apport supplémentaire "

Serez-vous un manager omniprésent ou laisserez-vous des latitudes aux entraîneurs ?

S.M.: Ça va être un travail d’équipe. La latitude, chacun l’aura dans son secteur. Si chacun travaille bien en respectant l’autre, ça va marcher. Après nous échangerons entre nous et il faudra laisser son ego dans sa poche pour faire avancer la Section.

A l’exception de celui de James Coughlan vous n’avez pas participé au recrutement, le regrettez-vous ?

S.M.: Non je ne le regrette pas car il était déjà très avancé. Je sais que Joël (Rey), David (Aucagne) et Bernard (Pontneau) savent faire dans ce domaine. Le parcours de la Section ces trois dernières saisons en témoigne. En revanche, je suis ravi de la venue de James Coughlan pour son expérience de joueur et pour son professionnalisme dans le vestiaire.

Comptez-vous demander le recrutement d’un pilier pour densifier la première ligne et renforcer la mêlée ?

S.M.: Pour le moment je vais me donner le temps. En se penchant sur les soucis de la mêlée peut-être que nous trouverons des solutions sans apport supplémentaire. Quelqu’un de capable va s’occuper de ce secteur, donc, ne tirons pas de conclusions prématurées. Je sais que le groupe palois a de belles capacités mentales. Et ça c’est important !

Qu’allez-vous faire d’ici fin juin ?

S.M.: Je vais d’abord prendre quelques jours de vacances. Ensuite, je me mettrai au travail car j’ai hâte de relever le challenge proposé. Je connais l’attente qu’il y a ici et le défi ne me fait pas peur. Pour relever ce défi il faudra une équipe performante. Et, je vous garantis que nous serons performants sur le terrain !

Simon Mannix, du temps où il faisait partie du staff du Munster contre Toulouse - 5 avril 2014
Simon Mannix, du temps où il faisait partie du staff du Munster contre Toulouse - 5 avril 2014 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×