Basson - Lyon - 19 octobre 2013 - Icon Sport
 
Pro D2

Pro D2: La 8e journée - Lyon solide leader, Albi sort de la zone rouge

Lyon solide leader, Albi sort de la zone rouge

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 26/10/2013 à 21:50 -
Par Midi Olympique - Le 26/10/2013 à 21:50
Lyon n'a pas fait de détail devant Auch (40-12) et reste leader. Albi respire mieux après avoir dominé Béziers (33-15) alors que Narbonne a assommé Carcassonne.
 

Albi-Béziers: 33-15

Albi continue de respirer. Après sa première victoire à l’extérieur la semaine dernière, les Jaune et Noir poursuivent leur opération pour sortir de la zone rouge. Face à Béziers, la rencontre s’est longtemps résumée à un duel de buteurs. Mais Samuel Marques, auteur d’une nouvelle belle performance, a libéré son équipe à l’heure de jeu. Il a inscrit l’essai permettant aux Albigeois de se libérer. A sept minutes du terme, Albi s'est détaché même au score avec un deuxième essai par l’intermédiaire d’Alexander Todua. Les Albigeois, plus efficaces, poursuivent leur remontée.

La Rochelle-Bourg-en-Bresse: 37-10

La Rochelle enchaîne un septième match consécutif sans défaite. Face à Bourg-en-Bresse, les Jaune et Noir se sont même offert le point de bonus offensif à cinq minutes du terme. Même s’ils ont rapidement pris l’ascendant au niveau du tableau d’affichage, il manquait ce dernier essai. Damien Clerc délivrait et rassurait le public présent. Fabien Fortassin réalisait lui aussi une belle prestation, avec pas moins de 17 points au pied. Bourg-en-Bresse, auteur d’un bon début de championnat, commence à caler. Il faudra absolument se relancer la semaine prochaine.

Carcassonne-Narbonne: 13-23

Narbonne réalise le bon coup de la soirée. En s’imposant 23-13 sur les terres de Carcassonne, les Narbonnais continuent de s’accrocher au premier wagon. Le maître mot de cette victoire aura été le réalisme. En face, Carcassonne s’enfonce et déjoue. Courir après le score ne réussit que très rarement. Les Narbonnais, réduits à treize pendant près de huit minutes, ont su résister mais surtout concrétiser leurs temps forts. Le RCNM a inscrit deux essais par l’intermédiaire de son ailier fidjien, Sakuisa Nawakadretia. Christopher Ruiz, en réussite au pied, a su guider les siens vers la victoire.

Aurillac-Agen : 25-21

Avec ce succès acquis contre le dauphin agenais, les Aurillacois se posent un peu plus en candidats légitimes à la qualification. Dans une rencontre qui vira au duel de buteurs, en l’occurrence Maxime Petitjean pour le Stade aurillacois et Burton Francis pour le SU Agen, l’éclair de Roussel à l’heure de jeu fit la différence. Un essai toutefois mérité, puisqu’il récompensa les intentions aurillacoises. A l’inverse, les Agenais disposaient d’un plan de bataille plus basique, mais efficace: bombarder le troisième rideau cantalou de chandelles et pousser l’adversaire à la faute au sol. Une stratégie judicieuse, puisque les Agenais menèrent jusqu’à la 55e minute.

Mont-de-Marsan-Bourgoin: 16-12

Les Montois renouent enfin avec la victoire, et mettent un terme à un série de deux défaites consécutives... mais que ce fut dur ! Mis à mal par des promus berjalliens entreprenants et décomplexés, les Landais ont éprouvé toutes les peines du monde à imposer leur jeu. Ce sont mêmes les Isérois qui ont dominé l’essentiel du premier acte. Heureusement, la mi-temps et sa traditionnelle mise au point ont fait le plus grand bien aux hommes de Christophe Laussucq, qui ont su inverser la tendance. Le seul problème, c’est qu’ils n’ont pas concrétisé leur temps forts, et ont donc tremblé jusqu’au bout. Les Berjalliens confirment leur bonne forme avec ce point de bonus ramené des Landes.

Pau-Dax: 21-15

Les Dacquois ne sont pas passés loin de l’exploit. Profitant d’un premier acte complètement manqué de la part des Palois qui accumulaient les fautes de mains et fautes de goût, les hommes du manager Richard Dourthe ont viré en tête à la pause grâce à des pénalités de Potgieter et Laousse-Azpiazu. Les Béarnais revinrent ensuite sur le terrain avec de meilleures intentions, et une stratégie plus pragmatique, basée sur l’occupation du camp landais. Un pari qui porta ses fruits, puisque Fumat, cette fois placé à l’aile, inscrivit un doublé rendu possible grâce à deux superbes services de son arrière Mazzonetto.

Lyon-Auch: 40-12

Après la gifle aurillacoise, les Auscitains se devaient de réagir. Ils l’ont fait, mais leurs efforts n’auront pas suffi car ils n’auront tenu qu’une mi-temps, avant de subir la puissance de la machine lyonnaise. Auteurs de deux essais dans le premier acte, inscrits par Dumora et Bonrepaux, les Lyonnais ont ensuite passé la démultipliée pour envoyer Sukanaveita, Ambaka, Leguizamon et enfin Kavitdze derrière la ligne. Bref, les hommes du capitaine Coenie Basson ont fait le métier, et empochent un troisième succès bonifié. Le FC Auch devient lanterne rouge de Pro D2.

Suivez EN DIRECT dimanche sur rugbyrama.fr le dernier match de la 8e de Pro D2 entre Tarbes et Colomiers...

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×