Julien Sarraute - Auch - 15 octobre 2011 - Icon Sport
 
Pro D2 > - Auch

Pro D2, FC Auch Gers - Julien Sarraute: "Le spectre de la relégation nous fait un peu cogiter"

Sarraute: "Le spectre de la relégation nous fait un peu cogiter"

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/02/2014 à 12:27 -
Par Fabien Pomiès - Le 20/02/2014 à 12:27
Même s'il reconnait que les Gersois sont sous pression, Julien Sarraute, le co-entraîneur auscitain, estime que les siens n'ont pas encore dit leur dernier mot.
 

Au soir de la 18e journée de Pro D2 et d’une belle victoire sur Carcassonne (33-13), un concurrent direct pour le maintien, tout portait à croire que le FCAG était sur la bonne voie pour sauver sa peau. Deux journées plus tard, force est de constater que la position des Gersois est plus qu’inquiétante. Humiliés à Jacques-Fourroux par Mont-de-Marsan (0-19), les Auscitains ont subi leur troisième défaite à domicile de la saison et restent englués dans les profondeurs du classement à la quinzième place. "C’est une énorme contre-performance avec un non-match de notre part. À l’heure actuelle, on est dans une situation très complexe. On s’est mis dans cette situation tout seul après plusieurs déconvenues à domicile, concède Julien Sarraute, co-entraîneur du FCAG. Avec cette défaite, on s’est remis une immense chape de plomb au-dessus de la tête avec le spectre de la relégation qui fait un peu cogiter l’équipe". Une période délicate à vivre pour l’ensemble du groupe auscitain à la lutte pour le maintien depuis le début de la saison.

"  On a été capable de battre Agen et Pau à domicile"

Reste désormais à trouver les raisons de cette débâcle pour pouvoir repartir de l’avant et accrocher un maximum de points. "C’est toujours compliqué après une défaite mais on n’est pas tombé dans le fatalisme et dans le catastrophisme. On s’est appliqué dans ce début de semaine à trouver les causes de cette faillite. On s’est vite remis au travail avec beaucoup de détermination. Il est impératif de relever la tête, explique Sarraute. L’important était vraiment de comprendre pourquoi Auch n’a pas été capable de réaliser ne serait-ce qu’un match de rugby contre le Stade montois. Il y a eu énormément d’erreurs individuelles. On s’est mis constamment sous pression et petit à petit, on s’est enlisé. Les joueurs n’ont pas réussi à trouver les solutions et au fil de la rencontre, le collectif a explosé". Un constat lucide et sans concession de la part de l’entraîneur auscitain.

À quelques jours du déplacement à Armandie pour affronter Agen, sérieux prétendant à la montée en Top 14, le club auscitain n’a pas pour autant dit son dernier mot. Le championnat est encore long. Beaucoup de points restent à prendre. Au-delà du score, le but sera certainement de retrouver un collectif. "On a été capable de battre Agen et Pau à domicile, rappelle Sarraute. Ça veut dire qu’on est capable de réaliser de bonnes performances. Face à Agen, l’important sera avant tout de se retrouver collectivement en défense et en conquête. Peu importe le résultat". Mais pour se maintenir, l’essentiel sera de prendre des points…

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×