Pro D2

Pro D2 - Colomiers s’assure la présence de Goutta

Annoncé en contact avec Clermont, Bernard Goutta a finalement choisi de prolonger l’aventure du côté de Colomiers.

 
Colomiers s’assure la présence de Goutta - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

Colomiers n’a pas mis longtemps à réagir. Annoncé en début de semaine, dans les colonnes de Midi Olympique, en contact avec Clermont à la recherche d’un successeur à Vern Cotter et pour reformer le duo avec Franck Azéma, champion de France 2009 avec Perpignan sous la houlette de Jacques Brunel, Bernard Goutta a prolongé son engagement avec l’USC jusqu’en 2018. Une réaction rapide, après que l’évocation des contacts en Auvergne aient fait réagir le club haut-garonnais en début de semaine. "Bernard ne me cache rien quant aux sollicitations dont il peut faire l’objet, évoquait alors le président Alain Carré, dans La Dépêche du Midi. En revanche, je m’aperçois une fois de plus qu’il y a eu des fuites qui ne sont pas les bienvenues alors que tout cela devrait rester confidentiel. Nous avons bâti avec Bernard un projet pour Colomiers qui, dans un premier temps, porte sur trois ans. Des discussions sont en cours avec lui à ce sujet".

Goutta, qui assurait dans le même temps vivre "une belle aventure sportive et humaine ici. Le boulot n’est pas fini, il y a même encore tout à construire. Et je suis quelqu’un de fidèle" est donc passé de la parole aux actes mardi soir.

"Un club familial"

Columérin jusqu’en 2018 malgré les sirènes du Top 14, l’ancien capitaine de l’Usap, dont une tribune du stade porte le nom, s’est expliqué sur son choix ce mercredi, toujours dans les colonnes de La Dépêche du Midi. "Je dois beaucoup à ce club qui m’a notamment aidé à me reconstruire après une année difficile à Perpignan. À Colomiers, j’ai retrouvé des valeurs qui me sont chères : un club familial, beaucoup d’humilité, d’abnégation, la volonté de travailler et de construire." "Et que les autres clubs arrêtent de solliciter Bernard Goutta, qu’ils le laissent travailler en paix à Colomiers", conclut le président Alain Carré.

Côté clermontois, les prospections continuent. Le club maintient d’ailleurs son calendrier et assure que le nom de l’heureux élu, appelé à diriger un paquet d’avants 4 étoiles, devrait être officialisé à la fin du mois d’octobre.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |