Martin Puech - Colomiers Lyon - mars 2014 - Icon Sport
 
Pro D2

Pro D2 - Colomiers, à la recherche de la victoire perdue

Colomiers, à la recherche de la victoire perdue

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/04/2014 à 15:25 -
Par Clément Mazella - Le 11/04/2014 à 15:25
Sur une série de huit matchs sans victoire, Colomiers a perdu tout espoir de jouer les phases finales. Contre Narbonne, les Columérins voudront avant tout retrouver de l’efficacité en attaque mais aussi en défense.
 

Un moment à la lutte avec les grosses écuries de la Pro D2 pour arracher le dernier billet pour les phases finales, Colomiers est désormais loin derrière. La faute à une série catastrophique de huit matchs sans le moindre succès qui a propulsé le club à la colombe à la dixième place au classement. Battu à domicile par Agen (22-35) le week-end dernier, Colomiers semble accuser le coup dans cette deuxième partie de championnat. "On savait que la deuxième partie de saison allait être compliquée avec les oppositions contre les équipes de haut de tableau. On s’aperçoit qu’on n’est pas loin mais qu’il nous reste encore beaucoup de travail pour rivaliser avec ces équipes sur la longueur des matchs et du championnat, concède Bernard Goutta. Au niveau de l’implication et de l’investissement, je n’ai rien à reproché aux garçons. On est un peu trop joueur par moment et parfois, on oublie les bases de ce sport, notamment dans le secteur défensif. On pratique un rugby spectacle mais on manque d’efficacité".

Gouta: "Le plus important est toujours de gagner les matchs"

Un manque de réussite qui fuit Colomiers depuis le 26 janvier dernier, date de la dernière victoire des joueurs de Colomiers en Pro D2 face à Mont-de-Marsan (18-11). Depuis, le bilan est implacable: six défaites et deux matchs nuls pour un total de sept points pris seulement. Bernard Goutta l’avoue, "on doit travailler sur les zones de marque. On se crée les situations d’essais mais on ne concrétise pas. Il faut réussir à se mettre à l’abri pendant les rencontres. On ne sait pas encore tuer les matchs. C’est un petit peu notre défaut en ce moment. C’est à nous de nous protéger en dominant l’adversaire du début à la fin. On doit avoir un rugby efficace. Le plus important est toujours de gagner les matchs".

L’entraîneur columérin n’est toutefois pas soucieux pour l’avenir de son équipe. "Je serais inquiet si les joueurs ne donnaient pas tout sur le terrain mais ce n’est pas le cas, tu te construis sur les victoires mais aussi sur les périodes d’échecs. À nous de nous en servir pour réussir à accéder au top 6 dans les années futures. Il faut attendre que ça tourne. Il faut continuer à entreprendre. On doit garder notre détermination et notre investissement", poursuit-il. En déplacement à Narbonne lors de la prochaine journée, Colomiers devra en plus être irréprochable en défense sous peine de subir une troisième défaite consécutive.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×