Henari Veratau, de retour au CSBJ après un passage à Béziers, Jérémy Gondrand, Walter Argoud et Baptiste Gabriel durant les premiers tests physiques - 23 juin - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2 - Bourgoin déjà dans le vif du sujet

Bourgoin déjà dans le vif du sujet

Par Laurent GENIN
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/06/2014 à 22:09 -
Par Laurent GENIN - Le 30/06/2014 à 22:09
Les joueurs du CSBJ ont repris l’entraînement lundi pour préparer leur deuxième saison consécutive en Pro D2 avec l’objectif de se maintenir le plus vite possible avant pourquoi pas de viser plus haut. Lundi, le groupe de la saison dernière est rentré directement dans le vif du sujet avec les tests physiques.
 

Deux mois jour pour jour. C’est la durée qui sépare la reprise de l’entraînement à Bourgoin, qui a eu lieu ce lundi, du début du championnat de Pro D2 le 23 août. Les Berjalliens en ont donc fini avec les vacances. Un repos bien mérité après une saison réussie achevée à la huitième place alors que le club montait de Fédérale 1. "On a eu cinq semaines, la coupure a vraiment fait du bien", explique Jérémy Gondrand. "La première saison en Pro D2 a été compliquée, il y a beaucoup de matchs, c’est un championnat très rude. Ça fait du bien de pouvoir penser à autre chose, de développer d’autres projets. On revient avec d’autant plus d’envie", continue le demi de mêlée ou demi d’ouverture du CSBJ. Le talonneur Julien Janaudy est dans le même état d’esprit: "ca fait plaisir de revoir le groupe, de découvrir les nouveaux, on en connaît déjà quelques-uns (Grégory Puyo, Bogdan Leonte et Henari Veratau de retour au club cette saison, NDLR)." A première vue les joueurs ont été sérieux pendant cette coupure, ce qui réjouit Pascal Peyron, l’entraîneur des avants: "La prise de contact a été de bonne facture. On peut constater d’après les premiers tests que les joueurs se sont bien entretenus pendant ces cinq semaines de vacances. On est très satisfaits, maintenant il faut voir la suite. Les joueurs sont enthousiastes, très heureux de retrouver les copains et le stade."

Une préparation en deux phases

"Personnellement, précise Jérémy Gondrand, j’ai coupé complètement pendant deux semaines puis après j’ai fait un peu des activités ludiques, du foot, du tennis, du badminton pour me maintenir en forme et être toujours bien physiquement, pour ne pas revenir à l’agonie." Julien Janaudy, lui, préfère rester prudent quant à son état de forme après les premiers tests physiques de la matinée: "C’est un peu dur, c’est normal, c’est la reprise." Puis ajoutant, en rigolant : "Si je suis dans les gros, c’est que je ne suis pas en forme." Cette semaine, l’accent est donc mis sur les tests physiques, auxquels les recrues ne peuvent pas prendre part car elles sont encore sous contrat jusqu’au 1er juillet avec leurs anciens clubs, et médicaux. La suite, Pascal Peyron la raconte : "La pré-saison va s’organiser en deux phases : le premier bloc va être consacré essentiellement en un travail physique et technique qui va être entrecoupé d’une semaine de vacances (en juillet) puis ensuite un second bloc de préparation qui s’étendra jusqu’au championnat, où il y aura une dominante rugby, avec la mise en place des parties stratégique et tactique." Toute la préparation s’effectuera à Bourgoin, à l’exception d’un mini-stage le week-end du 12-13 juillet dans un lieu pour le moment tenu secret. Le CSBJ disputera deux matches amicaux avant la reprise du Pro D2 : le 1er août à Rajon contre Lyon (Top 14) et le 8 août contre Romans (Fédérale 1).

Peyron : "Il n’y a plus l’effet de surprise"

Au niveau des objectifs cette saison, Julien Janaudy et Jérémy Gondrand parlent d’une même voix : "Se maintenir le plus tôt possible". "Il faut faire deux bons premiers blocs pour se positionner tout de suite dans la première partie du classement et ne pas se mettre sous pression d’entrée", cadre Gondrand. "Cette saison, ça va être dur. On va être attendu un peu de partout. Les équipes ont bien recruté, mais bon on a un bon groupe, on va s’en sortir", assure Janaudy. Pascal Peyron résume bien la situation : "On a bien géré la première saison. La deuxième saison, tout le monde le dit, est beaucoup plus dure à gérer, il n’y a plus l’effet de surprise. A nous de tout mettre en œuvre pour continuer à monter en puissance, qu’on se donne les moyens de faire aussi bien." Si le CSBJ y parvient, ce sera une nouvelle performance, le club possédant, selon le président Martial Manier, le plus petit budget de la division avec 4,3 millions d’euros.

Laurent GENIN

Les deux trois-quarts centre Henari Veratau et Randall Kamea en mode récupération après les tests physiques
Les deux trois-quarts centre Henari Veratau et Randall Kamea en mode récupération après les tests physiques - Rugbyrama
 
 

commentaires


  • Louyetu29/06/2014 20:02

    Une Pro D2 Super relevée...Que du beau spectacle en perspective. CSBJ,remontez vite...on vous attend avec impatience,et on montrera ce qu'est un DERBY...un vrai. Allez Bourgoin et bonne saison

  • cieletgrenat26/06/2014 01:54

    C'est parti, une belle saison attend le Csbj, les supporter seront la! Allez bourgoin

  • mortauxcon24/06/2014 21:20

    une belle saison en perspective , avec des grands noms de l'ovalie dans cette pro d2 ! de quoi attirer la foule a RAJON ! que du plaisir !