Article
commentaires
Pro D2

Pro D2 - Biarritz dévoile ses deuxième et troisième maillots


Par Fabien Pomiès
Dernière mise à jour Le 12/07/2014 à 10:49 -
Par Fabien Pomiès - Le 12/07/2014 à 10:49
Biarritz dévoile ses deuxième et troisième maillotsSur sa page Facebook, le club de Biarritz a dévoilé son maillot "extérieur" et "third" pour la saison 2014-15. Sans surprise, on retrouve une tenue aux couleurs du pays basque alors que la troisième est noire avec une bande rouge et blanche.
 

Maillot "extérieur" (crédit Facebook du BOPB)

Maillot Biarritz "extérieur" 2014-15
Maillot Biarritz "extérieur" 2014-15 - Other Agency

Maillot "third" (crédit Facebook du BOPB)

Maillot "third" de Biarritz
Maillot "third" de Biarritz - Other Agency
 
 

commentaires


  • vardeterre8321/07/2014 09:33

    C'est vrai, AA ne vient pas du monde du rugby, cela dit, il a au moins le mérite, lui, de mettre son propre argent dans le club, pas comme un certain président ventripotent, pas foutu de sortir 400 000 euros de sa poche, pourtant bien garnie, pour sauver son "club de coeur" d'une rétrogadation en niveau amateur...Sergio 1er il l'aime son club, pour sûr, enfin, tant que ça lui coûte pas trop d'oseille quand même! Sinon il appelle à l'aide: un coup c'est Bayonne, le coup suivant c'est la mairie de biarrite...Je crois que ce qui te gonfle, c'est le fait que j'énonce pas mal de vérités que vous avez du mal à entendre. Pas étonnant vu le goître d'auto-satisfaction qui vous caractérise à vous, les bourgeois de biarrite la crasseuse! Bisou bisou

  • euskalred19/07/2014 15:01

    ils ont un type qui vend des lunettes et qui ne connait rien au rugby et ca vient faire la morale.......................ver de terre repars dans ton trou ta jalousie nous gonfle

  • vardeterre8317/07/2014 19:28

    A Bayonne, ils ont la culture basque dans le sang, pas besoin de l'afficher sur un maillot. C'est sûr que dans une cité détenue par les parisiens, les russes, et les quatari, il faut au moins ça pour rappeler qu'on est bien "basque", même si je suis autant austro-hongrois que les biarrots sont basques.