Joie de Bourgoin après sa victoire contre Narbonne (11 mai 2014) - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2 > - Bourgoin

Martial Manier (Bourgoin): "Notre bilan est très positif"

Manier: "Notre bilan est très positif"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/05/2014 à 18:19 -
Par Clément Mazella - Le 13/05/2014 à 18:19
Le président du CSBJ Martial Manier est revenu pour Rugbyrama sur la très bonne saison des Ciel et Grenat, les changements intervenus au niveau du sportif, le recrutement et les ambitions pour la saison prochaine.

Quel bilan faites-vous de la saison de Bourgoin ?

Martial MANIER: Sportivement et administrativement, il est très positif. Après, je pense qu'on a encore énormément de choses à améliorer. On s'y emploie. On va essayer de monter à moyen terme un plan pour pérenniser tout ça en Pro D2.  

Quels sont ces points à améliorer ?

M.M: Je pense qu'il faut qu'on soit bien meilleur en termes de réceptif à Rajon, que ce soit pour les supporters ou les partenaires. Aujourd'hui, on pêche un peu avec notre outil qui est un peu vieillissant. Il faut qu'on soit aussi beaucoup plus exigeant au niveau de nos jeunes parce que le niveau est en train de monter et que c'est de plus en plus compliqué pour ces jeunes de signer des contrats pros. Jouer à Bourgoin est devenu à la portée de beaucoup. Il faut absolument qu'on mette le curseur un peu plus haut pour que des gens ne soient pas capables seulement de jouer à Bourgoin mais de partir vers d'autres clubs.

Pour revenir à l'équipe première, le CSBJ a fini huitième du championnat. Est-ce qu'en début de saison c'est un résultat que vous auriez imaginé ?

M.M: Non, c'était vraiment un objectif qu'on avait. L'objectif qu'on s'était donné en interne, c'était de se maintenir contre Mont-de-Marsan (le 15 mars à 7 journées de la fin). Comme l'avait dit Camille Levast (capitaine du CSBJ), l'objectif c'était le maintien le plus vite possible, le plus haut possible. Après, ce championnat de Pro D2 est très lié au calendrier, je trouve. Si on a un bon calendrier avec des blocs un peu plus simples ou moins durs pour s'acclimater au départ, c'est déterminant pour bien se mettre en route.

" J'espère qu'on donnera l'occasion à Xavier Mignot (recruté par Grenoble) de s'exprimer"

Bourgoin a connu quelques changements au niveau du sportif en fin de saison avec Camille Levast qui a mis fin à sa carrière de joueur et qui est passé de l'autre côté de la barrière, et Laurent Mignot, le manager, qui a changé d'affectation. Est-ce que ces changements ont été bien gérés au sein du club ?

M.M: On verra les résultats. C'est là qu'on juge. Camille, c'est simplement la continuité. Après Pascal Peyron (entraîneur des avants) et Alex Péclier (en charge des trois- quarts), il m'a semblé essentiel qu'on utilise les compétences de Camille Levast. Aujourd'hui, il s'occupe de tout l'extrasportif de la première et des Espoirs. Il simplifie la vie aux entraîneurs. Et il parle d'argent. Laurent, il n'y avait pas beaucoup d'option. La première était de le passer en CDD pour qu'il entraîne. Je pense qu'on ne lui faisait pas un cadeau, je le lui ai dit. Le club a besoin de Laurent Mignot, de son savoir et de tout ce qu'il a emmagasiné en expérience notamment auprès des jeunes. Je pense qu'en tant qu'entraîneur de la première, on n'en profite pas assez. Son expérience au niveau de la formation, il y a peu de mecs qu'ils l'ont. Ce qui lui est demandé, c'est vraiment d'être une veille technologique pour notre projet. C'est le responsable de la recherche et du développement du CSBJ.

Au niveau du recrutement pour la saison prochaine, quels sont les postes que vous cherchez à renforcer ?

M.M: On a signé quatre mecs lundi. Greg Puyo (de Béziers), au centre, parce qu'on avait besoin d'un mec d'expérience derrière. Bogdan Leonte (du Stade montois) parce qu'il voulait revenir et que nous c'est quelqu'un auquel on est attaché. Le départ de Camille Levast fait qu'on a besoin d'un numéro 8. Bogdan nous a conseillé le n°8 de Mont-de-Marsan qui était libre (Mamea Lemalu) donc on l'a pris. Et on a signé Jérôme Bosviel (du Lou) qui était libre. Il a 24 ans. Il a un très bon profil parce qu'en 10 il nous fallait quelqu'un et un buteur. Aujourd'hui, on n'est pas clos mais quasiment parce que presque tout le monde a resigné ou presque (le pilier Vincent Pelo s'est engagé à La Rochelle et le centre Xavier Mignot à Grenoble). Dimanche, Vincent Barrière (troisième ligne) s'est blessé. On attend de savoir parce que si c'est vraiment une rupture du tendon d'Achille, ça risque d'être long.

On a lu ou entendu que les Grenoblois Olivier Chaplain et Matthieu Nicolas pourraient rejoindre le CSBJ. Est-ce que vous confirmez ces pistes ?

M.M: Non.

Comment réagissez-vous au départ de Xavier Mignot pour Grenoble ?

M.M: Comme je l'ai toujours dit à Xavier son choix sera toujours le bon. Je ne me fais pas de souci par rapport au boulot. C'est quelqu'un d'hyper bosseur. Maintenant, je ne connais pas le Top 14. Je sais simplement que quand je regarde les matches, je trouve le niveau hallucinant. J'espère qu'on lui donnera l'occasion de s'exprimer.

Ce départ était-il prévu ?

M.M: Non, ce n'était pas prévu. Nous, on pensait qu'il allait rester. Je pense que quand il est allé en équipe de France (-20 ans), les sollicitations sont tombées. J'ai lu dans la presse qu'il avait dit que le train ne passe pas forcément deux fois. A partir du moment où c'est son choix, c'est très bien.

" Rester invaincu à Rajon"

Quels seront les objectifs du CSBJ ? Assurer le maintien le plus tôt possible et viser ensuite un peu plus haut ?

M.M: Essayer de faire mieux. Il faut qu'on gagne à domicile. C'est très compliqué. On ne nous pardonne pas grand-chose. Cette année, on devait descendre. Quand on lisait Midi Olympique du mois d'août, les sondages nous étaient peu favorables, ce qui était logique puisqu'on montait de Fédérale 1. Les garçons se sont beaucoup investis. On a vraiment un bon groupe, de bons jeunes, de bons mecs. On se plaint quand même bien la bouche pleine, je trouve.

Quel est l'ambition en termes de classement ?

M.M: Il faudrait qu'on flirte avec les phases finales mais bon on s'aperçoit que Narbonne qui est le dernier qualifié a 21 points de plus que nous. La marche est très haute. Il faut déjà rester invaincu à Rajon.

 
 

commentaires


  • LE MOULINON15/05/2014 09:29

    C'est de toutes façons un bon joueur, bonne recrue pour vous

  • Clement Clem14/05/2014 18:24

    @cieletgrenat vive le CSBJ !!

  • cieletgrenat14/05/2014 13:18

    Vive le Csbj!