Raphael Lagarde - Agen Narbonne - 17 mai 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2 > - Agen

Finale Pro D2, SUA -Raphael Lagarde: "Les Rochelais ont des avants qui cassent tout sur leur chemin"

Lagarde: "Les Rochelais ont des avants qui cassent tout sur leur chemin"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/05/2014 à 13:46 -
Par Rugbyrama - Le 22/05/2014 à 13:46
Excellent en demi-finale de Pro D2 face à Narbonne, Raphael Lagarde espère terminer sur une bonne note face à la Rochelle. L’ouvreur du SUA s’attend néanmoins à un match très compliqué pour cette finale d’accession au Top 14.
 

Comment vous sentez-vous avant de jouer cette finale d’accession face à La Rochelle ?

Raphael LAGARDE: On est évidemment très content d’avoir gagné face à Narbonne. On reste également invaincu à la maison. C’était un objectif de début de saison et ça n’est jamais facile quand on descend de Top 14. Cette victoire nous permet de jouer un dernier match qui est une finale d’accession. C’est super pour l’ensemble du groupe.

Avez-vous un peu d’appréhension avant de disputer ce match si important ?

R.L.: Non, il y a surtout de l’excitation. Jouer une finale est toujours unique dans une carrière. Tout le monde n’a pas la chance d’en jouer. Si on a la chance d’en jouer une, c’est un moment dont on se souviendra toute notre vie. En fait, il y a un peu de tout. Il y a un peu d’appréhension et de la peur, surtout quand on voit notre adversaire.

Vous avez été blessé une longue partie de la saison, comment vivez-vous cette fin de saison ?

R.L.: Je suis très heureux de pouvoir profiter de cette fin de saison. Je suis très content d’être débarrassé de ma blessure que je traînais depuis octobre. Je n’ai plus de problème avec mon genou. Je peux enchaîner les performances sur le terrain mais je n’oublie pas que je le dois en grande partie à mes coéquipiers. Ils ont fait de grandes performances cette année et j’ai réussi à rentrer très vite dans le moule. Tout le monde va dans le même sens et c’est beaucoup plus facile.

" En début d’année, tout le monde disait que Lyon et La Rochelle allaient monter en Top 14. Lyon y est déjà et maintenant, La Rochelle va nous affronter pour le faire"

Pouvez-vous nous dire un mot sur La Rochelle, votre adversaire en finale ?

R.L.: C’est vraiment une équipe très complète. C’est très costaud à tous les postes. En début d’année, tout le monde disait que Lyon et La Rochelle allaient monter en Top 14. Lyon y est déjà et maintenant, La Rochelle va nous affronter pour le faire. Ça va être un match très difficile. Ce sera totalement différent de ce que nous avons pu vivre face à Narbonne.

Après la relégation du SUALG en Pro D2 la saison passée, avoir la possibilité de remonter en Top 14 dès cette année n’est-il pas fantastique pour vous ?

R.L.: On vient de vivre une année assez incroyable. Ce serait dur de ne pas terminer sur une bonne note. L’année dernière, il y a eu pas mal de traumatismes pour le groupe lors de notre descente. Cette saison, on partait vraiment vers l’inconnu. On avait beaucoup d’appréhension concernant nos résultats donc se retrouver en finale est forcément quelque chose d’extraordinaire pour nous. Ce serait vraiment dommage de prendre une grosse raclée et de ne pas répondre présent.

Au regard de votre saison, comprenez-vous votre statut de favori pour cette finale ?

R.L.: Pas vraiment, on est tout sauf favori dans ce match. C’est vrai qu’il y a les deux victoires contre La Rochelle en championnat mais elles ne reflètent pas du tout la saison de cette équipe. Sur ces deux matchs, on n’a eu énormément de réussite. Par contre, lors de notre match amical contre eux, on n’a pris trente points. C’est ça le vrai visage de La Rochelle. Ils ont des avants qui cassent tout sur leur chemin, ils avancent très bien et ils jouent également très bien derrière. Il y a de la qualité à tous les postes.

L’étiquette de favori rajoute-t-elle un surplus de pression ?

R.L.: Non, je pense que tout le monde a la pression dans ce genre de match. Il n’y a pas de pression mais il y a toujours des surprises le jour d’une finale. C’est notre dernier match de l’année. Cela va certainement se jouer sur des détails. On va tout donner pour ne pas avoir de regrets.

Raphael Lagarde - Tarbes Agen - 2 mars 2014
Raphael Lagarde - Tarbes Agen - 2 mars 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • rochelaistoujours24/05/2014 06:53

    Agen va sous la pression gripper sa machine. l'ASR sera en top 14.

  • Utilisateur60000001929369723/05/2014 23:33

    C'est vrai la grammaire est faible mais Agen a une grande histoire qui doit porter les joueurs. j'ai quitté la région depuis 30 ans mais j'ai appris à manier le ballon à Agen. il y avait des Erbani, des Lacombe, des Sella et autres. Ceux qui vont rentrer ce dimanche sur le terrain ne peuvent qu'être conscient de l'histoire qu'ils portent. Après trente ans d'absence je serai toujours derrière Agen et son jeu qui a illuminé le rugby Français.

  • aligarou4723/05/2014 12:26

    C'est RR qui ne sait pas écrire!