Franck Jacob, les bras au ciel après la victoire en finale d'accession de Pro D2 - Agen La Rochelle - 25 mai 2014 - Icon Sport
 
Pro D2

Finale d'accession Pro D2, SUALG-Stade rochelais (22-31) - "Ici, ici, c'est La Rochelle"

"Ici, ici, c'est La Rochelle"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/05/2014 à 10:52 -
Par Rugbyrama - Le 26/05/2014 à 10:52
Paré pour la montée en Top 14 bien avant sa finale d'accession victorieuse dimanche face à Agen (31-22), La Rochelle s'inscrit dans un projet ambitieux, d'abord pour imiter les derniers promus en élite, puis pour s'y installer durablement. 
 

Cela fait trois ans qu'ils ne parlaient que de ça, de ce projet stratégique "Grandir ensemble 2015". L'accouchement était en théorie prévu l'an prochain, le bébé a eu un peu d'avance. Pas de quoi prendre au dépourvu les Maritimes qui planchent depuis plusieurs mois sur tous les aspects qu'engendrent une remontée. Financièrement, le bond en avant devrait être colossal, le budget va quasiment doubler grâce à cette promotion en passant de 8,5 millions d'euros cette saison en Pro D2 à 16,5 millions l'an prochain. Le club bénéficie surtout d'un rayonnement important et d'une forte adhésion de la part des partenaires d'une région vouée aux "jaune et noir". "Il fallait ce moment de déclenchement, les choses vont être beaucoup plus facile pour nous à gérer maintenant", a expliqué le président Vincent Merling, serein. 

Structurellement, qu'il y ait eu montée ou pas, le stade Marcel-Deflandre (10.400 spectateurs de moyenne cette saison) doit se doter cet été d'une quatrième tribune portant sa capacité à 15.000 places. On devrait frôler les 10.000 abonnés en Top 14, de quoi faire des jaloux, surtout si l'on repense à la marée rochelaise qui a déferlé sur Bordeaux dimanche. Sportivement enfin, "on a un mois pour peaufiner notre effectif, pour être capable de répondre aux exigences du Top 14, prévient l'entraîneur des lignes arrières Fabrice Ribeyrolles. On a de bons exemples avec Oyonnax et Brive qui se sont battus avec leurs armes, qui ont fait plus que se battre, qui se sont maintenus, qui ont fait tomber les gros". 

Pas de révolution dans l'effectif

Avec la dynamique de la montée, la démonstration de force, alliant puissance et intensité, observée en demi-finale face à Pau (35-18), pendant cinquante minutes face au SUALG et les individualités (Botia, Bobo, Gourdon, Atonio) qui ont élevé le niveau d'ensemble, il ne devrait pas y avoir de révolution dans l'effectif rochelais qui n'aurait pas dépareillé à l'étage au-dessus. Attention toutefois, on a observé quelques carences dans les temps faibles rochelais ou quand l'adversaire a mis la main sur le ballon. Contre la Section, ce fût éphémère et sans danger, contre Agen, ça aurait pu tourner vinaigre si les trois essais encaissés en 23 minutes avaient eu ne serait-ce qu'un petit frère. "On a eu des moments de frayeur, confirme Merling. Mais j'ai moins peur de monter en Top 14 que vivre la fin de ce match".  

La Rochelle, qui a anticipé son recrutement -on lui prête des contacts avancés avec Brice Guyot (Biarritz) et Jean-Pascal Barraque (Toulouse)- ne doit surtout pas se tromper dans ses choix. "On va avoir pas mal de coups de fil et de mails d'agents dès lundi. Derrière, il va nous falloir des joueurs polyvalents pour faire tourner, à l'ouverture, aux ailes, indique Ribeyrolles. Un joueur par ligne, ce serait pas mal, trois devants, trois derrière. Il faut trouver des joueurs comme Bobo et Botia qui nous apportent un plus, qui font la différence et qui nous permettent de rêver". Le nouveau monde, ce Top 14 constellé d'étoiles, est à ce prix pour ce peuple de marins, les yeux pétillants quand on aborde le grand saut. "Je ne réalise pas que l'on va aller jouer à Toulouse, à Clermont. Je n'y crois pas encore. Le plus dur arrive. Mais qu'est-ce qu'il va être beau ce 'plus dur'. Je suis déjà inquiet, j'ai vu Toulon samedi soir... Oh la la, ça va être un autre boulot", conclut l'ancien centre de l'ASMCA.

Fabien FORTASSIN - Agen La Rochelle - 25 mai 2014
Fabien FORTASSIN - Agen La Rochelle - 25 mai 2014 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×