Pro D2 -  - Bilan

Bialn Pro D2 - Mont-de-Marsan, retour à la réalité

Pendant les fêtes, notre site vous propose un tour d’horizon de la première partie de saison des clubs de Pro D2 avec, ce samedi, Mont-de-Marsan. Reléguée de Top 14 en fin de saison dernière, l'équipe landaise a retrouvé la réalité du championnat de Pro D2 et se montre encore trop irrégulière pour accrocher le wagon de tête.

 
Mont-de-Marsan, retour à la réalité - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

LA PERF': la victoire d'entrée contre La Rochelle

Descendre de Top 14, c'est d'abord une question de digestion. Celle d'une relégation que l'on met parfois plusieurs mois à avaler. En ce 1er septembre, à l'issue de la première journée de Pro D2, on a bien cru que le Stade montois, désormais emmené par Christophe Laussucq comme entraîneur principal, avait vite réussi sa mutation. Car le programme inaugural était corsé avec la réception d'entrée de l'un des cadors de ce championnat, à savoir La Rochelle. Grâce à deux essais, contre un seul à son adversaire du jour, et au pied de Dut, et malgré un retour en fin de rencontre des Maritimes, Mont-de-Marsan a frappé fort en s'imposant 31-28 contre un sérieux candidat à la montée. Une entrée en matière parfaite pour les Landais qui leur permettaient de se mettre d'emblée en "mode Pro D2" et donnaient des espoirs légitimes pour la suite.

LA CLAQUE: la défaite à domicile face à Colomiers

Le début de saison des Montois, avec deux oppositions face à des équipes très bien armées, avaient donné satisfaction: victoire contre La Rochelle et bonus défensif décroché à Agen (9-14). Pourtant, le retour sur terre a été aussi rapide que cruel. Lors de la troisième journée, la formation landaise recevait Colomiers et avait l'occasion de s'installer dans le groupe de tête du classement en cas de troisième succès de rang. Ce ne fut pas du tout le cas. Dominés dans l'engagement et menés 12-30 sur leur pelouse à la 54e minute, les hommes de Christophe Laussucq ont subi une énorme désillusion. Les deux essais inscrits en fin de match par Pic et Durquet ont permis de sauver les apparences (défaite 24-33) et de donner une meilleure image mais le constat fut implacable: aucun point et surtout des lacunes à gommer. Depuis, les Landais ont alterné le bon et le moins bon. Ils ne se montrent pas assez réguliers pour espérer disputer une demi-finale d'accession. Actuellement, Mont-de-Marsan pointe à la onzième place du classement.

LE JOUEUR: Pierre-Alexandre Dut

Le nouveau venu a vite trouvé ses marques. Aligné à treize reprises depuis le début de saison, dont douze comme titulaire, Pierre-Alexandre Dut s'est rapidement mué en élément incontournable du dispositif montois. L'ouvreur, arrivé d'Auch à l'intersaison où il a laissé un vide, est l'une des satisfactions landaises. Meilleur Montois au classement des étoiles Midi Olympique (quinze au total, soit plus d'une de moyenne par rencontre), il est le buteur attitré de son équipe. Avec 130 points marqués, il occupe actuellement la dixième place au classement des meilleurs réalisateurs du championnat. Au-delà, joueur complet et expérimenté, il est le dépositaire du jeu landais. Un pari réussi pour le staff de Mont-de-Marsan qui devrait installer Dut pour les saisons à venir.  

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |