Ruiz Narbonne 2011-2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2 > - Narbonne

8e journée Pro D2, USC-RCNM - Christopher Ruiz: "Carcassonne n’est pas à sa place"

Ruiz: "Carcassonne n’est pas à sa place"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/10/2013 à 09:56 -
Par Midi Olympique - Le 24/10/2013 à 09:56
Encore décisif le week-end dernier à Dax avec cinq pénalités passées, l’ouvreur narbonnais Christopher Ruiz évoque le derby de l’Aude qui le mènera, ce week-end, sur la pelouse de Carcassonne.

Le RCNM s’est déplacé à Dax avec une équipe fortement remaniée, et a pourtant décroché son premier succès à l’extérieur... N’est ce pas paradoxal ?

Christopher RUIZ: Un peu, oui ! Il est vrai que depuis quelques semaines, notre ligne de trois-quarts est littéralement décimée. Sept ou huit de nos joueurs, tous des titulaires potentiels, sont blessés. Cela en devient même difficile à l’entraînement ! Heureusement que nous disposons d’un excellent centre de formation, remplit de jeunes talents. Ils étaient trois ou quatre titulaires à Dax, et ils ont montré qu’on pouvait compter sur eux.

Sur quoi repose cette victoire ?

C.R.: Il ne faut pas se mentir: nous avons profité de la faillite des buteurs adverses. Mais malgré nos deux cartons jaunes (Jenkins et Wright, ndlr.), je pense que l’équipe a su se montrer disciplinée, et surtout très solidaire en défense. Ce dernier point est une grande satisfaction.

Ce week-end, vous vous rendez à Carcassonne qui, avec un début de saison mitigé, ressemble à une bête blessée...

C.R.: Carcassonne n’est pas à sa place. Ils n’ont pas eu de chance: ils ont affronté Lyon à domicile qui, depuis, n’a perdu qu’un seul match. On sait ce que ça fait de perdre d’emblée à domicile: on met toujours du temps à s’en remettre. Les Carcassonnais connaissent en ce moment le problème des équipes dont les effectifs sont fortement renouvellés à l’intersaison mais nous avons vu, sur leurs deux derniers matchs, qu’ils sont dans le vrai.

Quelles sont les forces de cette équipe audoise ?

C.R.: Ils disposent d’un pack dense, puissant... Peut-être moins mobile que le notre, mais supérieur sur le plan de la densité. Et puis ils ont une excellente charnière, avec un demi de mêlée (Julien Seron, NDLR.) que je connais très bien, puisque c’est un ami de longue date. Leur ouvreur n’est autre qu’André Pretorius, qui est international...

L’année dernière, vous vous étiez imposés à Carcassonne...

C.R.: Oui, mais il s’agit maintenant d’une nouvelle saison. Il y a une telle passion autour de ce match, tout peut aller très vite.

 
 

commentaires


  • doctof26/10/2013 12:20

    pourquoi tu veux aller en fédérale??

  • Gonam25/10/2013 08:21

    @moi?yapasmieux et à la place de Brive peut être??? Il fallait jouer le marche contre la section en demie et pas faire de la boxe...

  • erer1124/10/2013 21:47

    @moi?yapasmieux hahaha tu es marrant toi !