Giraud - Agen - 14 décembre 2013 - Icon Sport
 
Pro D2

27e journée Pro D2 - Agen-La Rochelle (33-18) - Agen file tout droit vers une demie à domicile

Agen file tout droit vers une demie à domicile

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/04/2014 à 17:24 -
Par Fabien Pomiès - Le 13/04/2014 à 17:24
Très solide sur les bases et performant en attaque, Agen a corrigé La Rochelle avec le bonus offensif (33-18). Une belle affaire pour une demie à Armandie.
 

Les deux équipes ont-elles tout donné en première mi-temps ? C’est en tout cas ce que laisse penser la physionomie de ce match à deux vitesses… Après une première mi-temps explosive et rugueuse, le second acte n’a pas tenu toutes ses promesses et s’est finalement conclu par une fin de série pour La Rochelle, méconnaissable, battue 33-18. Première défaite depuis huit matchs pour les Maritimes au stade Armandie qui reste invulnérable cette saison. Meilleurs en défense, plus réalistes et joueurs, les Agenais ont rapidement scoré et remporté logiquement cette rencontre, bonus offensif à la clé.

Les Rochelais n’y étaient décidément pas. Même s’ils ont fait illusion en début de partie notamment grâce aux fautes agenaises et au pied de leur buteur Julien Audy, ça n’a pas suffi. Les Agenais se sont montrés très réalistes, scorant dès qu’ils mettaient le pied dans les 22 mètres adverses et ont saisi les rares opportunités de la seconde mi-temps. Réalistes à l’image du premier essai de Taylor Paris (7e), profitant d’un bon contre sur un coup de pied malheureux de Gard. C’est pourtant la Rochelle qui avait ouvert le score par le biais du pied de son buteur menant de six points au bout de quelques minutes. C’était sans compter sur la démonstration des Agenais ce dimanche. Alternant de bonnes phases de ballon porté et de grandes envolées des trois-quarts, les Agenais se sont avoués plus incisifs que les Maritimes, visiblement à la peine en défense, comme en attaque.

En seconde période ils ont d’ailleurs multiplié les fautes, offrant des munitions à leurs adversaires qui ne se sont pas fait prier pour prendre les points. Il n’y a bien que Julien Audy, buteur d'un jour à la place de Fabien Fortassin, qui a empêché les Maritimes de sombrer face à des Agenais nettement supérieurs. Entre fautes, mêlées à répétition et approximations dans les transmissions, les Agenais se sont quant à eux contentés de dérouler face à des Maritimes impuissants et amorphes en défense. Tout y est passé, les phases au près, les phases au large mais jamais La Rochelle n’a trouvé la faille. Agen remporte donc un bonus offensif, précieux en vue des phases finales. Pile poil avant la trêve de quinze jours.

Narbonne-Colomiers: 22-19

Narbonne a eu chaud. Et depuis quelques semaines, le club septimanien connait un coup de moins bien. Ce dimanche, il s'est montré bien maladroit, brouillon et fébrile en défense. Heureusement que sa charnière australienne Valentine-Halangahu était là pour sauver les meubles, le second nommé convertissant la pénalité de la gagne à la 78e. Une victoire tout de même qui permet à Narbonne de garder six points d'avance sur Tarbes, sixième et premier non qualifié. Colomiers enchaîne pour sa part un neuvième match de rang sans victoire. Mais repart avec un bonus défensif largement mérité.

Bourgoin-Carcassonne: 20-29

Cette victoire à Pierre-Rajon, elle va faire un bien fou à Carcassonne. Au terme d'un match tendu, l'USC a fait preuve d'une magnifique solidarité et une belle efficacité, symbolisée par les deux essais de Tatupu et Koffi, pour remporter une victoire ô combien précieuse pour sa survie en Pro D2. D'autant qu'il fallait réagir après le succès samedi de Bourg-en-Bresse contre Béziers (19-13). L'USC reste au-dessus de la ligne de flottaison et garde son destin en main. Bourgoin, lui, semble finir en roue libre sa saison et reste septième au classement.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×