Pro D2

21e journée Pro D2 - Carcassonne-La Rochelle à rejouer: L'USC envisage un recours


Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 27/04/2014 à 10:55 -
Par Rugbyrama - Le 27/04/2014 à 10:55
Carcassonne-La Rochelle à rejouer: L'USC envisage un recoursCarcassonne envisage un nouveau recours contre la décision de la commission d'appel de la Fédération française de rugby (FFR) de faire rejouer le match contre La Rochelle de la 21e journée de Pro D2, a annoncé samedi l'USC dans un communiqué.
 

"Cette demande de rejouer le match formulée par le club de La Rochelle est incompatible avec le calendrier de fin de championnat et des phases finales de Pro D2, (...) l'équité sportive et la santé des joueurs", écrit le président du club audois, Frédéric Calamel. "Notre club fera valoir toutes les voies de droit pour obtenir enfin la reconnaissance de la légitimité de sa réclamation", ajoute-t-il. L'USC n'a pas précisé la forme légale que prendrait ce recours. Mais il peut encore porter le dossier devant le CNOSF (Comité national olympique et sportif français).

Plus tôt dans la journée, le club de La Rochelle s'était dit à l'inverse "très satisfait" de rejouer le match. Mais il avait regretté "que la lenteur de la procédure" ne "permette pas de rejouer ce match dans des conditions respectueuses de l'équité sportive et de la santé des joueurs". Le match pourrait être joué en semaine, étant donné que les 29e et 30e journées de saison régulière sont programmées les deux prochains week-ends. Le sujet devrait être abordé lors du comité directeur de la Ligue nationale de rugby (LNR) prévu lundi et mardi, selon une source proche du dossier.

L'enjeu est important: La Rochelle doit assurer sa qualification pour les demi-finales d'accession en Top 14, si possible à domicile, et Carcassonne son maintien en Pro D2. Le 22 février, les Rochelais s'étaient imposés à Carcassonne (35-33) grâce à une pénalité réussie après la sirène. Le 24 mars, la LNR avait donné raison à Carcassonne qui avait porté réclamation, arguant que cette pénalité n'aurait pas dû être tapée. La Rochelle avait ensuite fait appel de cette décision auprès de la FFR. Depuis, la polémique continue.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×