Joshua Valentine - narbonne - 15 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

20e journée Pro D2 - Narbonne-Agen (33-24) - Narbonne, une affaire vite et bien emballée

Narbonne, une affaire vite et bien emballée

Par Anne-Sophie Bernadi
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/02/2014 à 15:21 -
Par Anne-Sophie Bernadi - Le 16/02/2014 à 15:21
Grâce à une magnifique première période, Narbonne a vaincu Agen (33-24) et se rapproche du podium. Le SUALG rentre bredouille de l'Aude.
 

Ils ne pouvaient pas se remettre de se laisser distancer des cinq premières places synonymes de phases finales. Ils ne pouvaient pas non plus se laisser assommer une seconde fois par des Agenais qui les avaient lourdement battus à Armandie, à l’aller (51-6). Alors, ce dimanche, les Narbonnais ont pris leur revanche, une semaine après une défaite à Mont-de-Marsan (15-10). Et quel match spectaculaire avec cinq essais inscrits entre ces deux équipes joueuses ! Au terme d’une rencontre largement animée et serrée jusqu’au bout, les Audois ont surtout su se montrer plus disciplinés que les Lot-et-Garonnais pour conserver leur invincibilité à domicile cette saison (33-24). Les Agenais, trop imprécis, ont même perdu leur bonus défensif sur une dernière pénalité de Halangahu sur la sirène, et laissent la deuxième place du Pro D2 à La Rochelle...

Preuve de leur bonne volonté, les Narbonnais entrèrent mieux dans la rencontre, face à des Agenais un peu trop passifs d’entrée. Logiquement, c’est donc l’ouvreur Halangahu, excellent en l’absence de Ruiz, qui offrit les premiers points de la rencontre aux siens (3-0, 3e). Mais, ce sont bien les Agenais, affichant également un gros volume de jeu ce dimanche dans l’Aude, qui marquèrent le premier essai du match, par leur arrière Ludik à la conclusion d’une très grosse séquence (6-8, 18e).

Déterminés à mettre plus de vitesse après cette belle action, les Lot-et-Garonnais ont pourtant été vite refroidis par des Narbonnais qui n’ont jamais baissé les bras malgré les embûches de cette rencontre. En ne rendant quasiment aucun ballon au pied, les Audois se sont offert un grand nombre d’occasions. C’est ainsi que, trois minutes plus tard, le centre Lima conclut une formidable action amorcée par une relance de l’arrière Etienne, bien en jambes (11-8, 21e) et permit ainsi au RCNM de reprendre l’avantage, pour ne plus le lâcher.

Des Agenais un peu trop indisciplinés

Car ensuite, malgré quelques difficultés en mêlée, les hommes de Justin Harrisson ont pris le pas en conquête, notamment avec à une grosse activité dans les rucks. Ils ont aussi su profiter idéalement de l’indiscipline du SUALG. C’est en effet sur deux cartons jaunes concédés par leurs adversaires que les Cathares ont le plus lourdement aggravé le score. Ils inscrivirent notamment deux pénalités et un essai transformé après la sortie de Ratuniyarawa (32e). Autre preuve des trop grandes imprécisions agenaises: au total, le buteur audois, Harangahu passa six pénalités et une transformation ce dimanche.

Assez pour que le RCNM conserve son avance, malgré les essais agenais de Ludik (59e) et Tagotago (74e) en deuxième période. Suffisant, enfin, grâce à sa dernière botte après un dernier puissant groupé pénétrant sur la sirène, pour bouter les joueurs de Philippe Sella en dehors du bonus défensif (33-24). De quoi prendre, d’une certaine manière, leur revanche sur le SUALG. Et surtout se replacer dans le cinq de tête de ce championnat.