Olivier Azam - lyon tarbes - 7 decembre 2013 - Icon Sport
 
Pro D2 > - Lyon

14e journée Pro D2, Agen-Lyon - Olivier Azam: "Montrer un autre visage"

Azam: "Les joueurs ont envie de gommer ce mauvais match à Tarbes"

Par Fabien Pomiès via Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/12/2013 à 11:50 -
Par Fabien Pomiès via Midi Olympique - Le 13/12/2013 à 11:50
Olivier Azam, l’entraineur du Lou, revient sur la défaite de son équipe face à Tarbes la semaine dernière (10-37). Il aborde également le déplacement à Agen lors de la prochaine journée, concurrent direct pour le haut du tableau.
 

Comment expliquer la défaite 10-37 à Tarbes ?

Olivier AZAM: Je crois que nous avons vraiment manqué de précision, dans beaucoup de secteurs. Les joueurs ont raté trop de plaquages. Dans l’engagement également, nous avons été en dessous des Tarbais. C’est une équipe très solide, qui joue bien avec ses avants et qui a su nous mettre en difficulté. Ce sont les principales explications de cette contre performance.

Les joueurs ont-ils pris ce match à la légère ?

O.A.: Non, je ne pense pas. Nous sommes dans une période un peu plus difficile. On a pas mal de blessés. Nous avons deux gros matches qui arrivent avec le déplacement à Agen et la réception de La Rochelle. Les joueurs ont envie de gommer ce mauvais match à Tarbes et de montrer un autre visage le plus rapidement possible.

Cette défaite a-t-elle bouleversé le programme de la semaine ?

O.A.: Non, nous sommes en stage à Saint-Lary-Soulan, mais c’était prévu depuis un moment. Nous avons profité de ces deux matches dans le Sud-ouest pour y rester. Nous n’avons pas fait de stage de pré-saison alors celui-ci permet de casser une certaine routine, de passer du temps ensemble et de se pencher sur certains petits détails.

Quelles sont les caractéristiques d’Agen, votre futur adversaire ?

O.A.: C’est une équipe qui a fait un très gros résultat en s’imposant, avec une bonne défense, à La Rochelle. Ils viennent du Top 14 et sont habitués au haut niveau. Les Agenais ont également de bonnes individualités et il faudra être vigilant. Nous tirerons un premier bilan à la fin de la phase aller.

Que ressort-il tout de même du groupe après treize journées ?

O.A.: Ce que je retiens, c’est l’état d’esprit, cette volonté de travailler. Les joueurs ont créé un véritable groupe, soudé. Nous avons réussi à accrocher le bon wagon, maintenant il faut continuer et ne rien lâcher. Il y a toujours des choses à travailler. C’est un perpétuel recommencement. Il faut, sans cesse s’améliorer, dans tous les secteurs de jeu.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×