alexi bales - agen mont de marsan - 23 fevrier 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

12e journée Pro D2 - Stade rochelais-SUALG (17-25) - Agen a frappé un grand coup à La Rochelle

Agen a frappé un grand coup à La Rochelle

Par Clément Mazella via Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/11/2013 à 21:20 -
Par Clément Mazella via Midi Olympique - Le 30/11/2013 à 21:20
Au terme d'une rencontre très enlevée, les Agenais ont réussi un exploit de taille en remportant le choc de la 12e journée à La Rochelle (17-25).

Énorme sensation ce samedi à Marcel-Deflandre, où Agen vient s’imposer sur le score de 25-10. Des Agenais auteurs d’une énorme seconde période, qui les aura vu dominer leur sujet et infliger un cinglant 17-0 à des Rochelais totalement méconnaissables. La Rochelle était pourtant rentrée au vestiaire avec un avantage de deux points (10-8), en ayant dominé le secteur de la conquête. C’est la deuxième victoire agenaise à l’extérieur cette saison, tandis que La Rochelle termine le match avec zéro point. Agen est le nouveau dauphin du Lou ce samedi.

La Rochelle avait pourtant entamé de façon idéale sa première mi-temps, avec notamment une domination sans partage dans l’épreuve de force. Le pack des Maritimes a en effet systématiquement mis sur le reculoir son vis-à-vis, contraint d’accumuler les pénalités. La pression constante exercée par la défense rochelaise sur la ligne agenaise fut finalement récompensée juste avant la demi-heure de jeu, sur un dégagement agenais contré par Fabien Fortassin. L’ouvreur récupérait la balle, et s’en allait marquer entre les poteaux. La réponse agenaise arrivait quelques minutes plus tard, sur un essai collectif consécutif à une touche à 5 mètres. À la mi-temps, La Rochelle comptait deux points d’avance sur son adversaire du soir (10-8), Francis et Fortassin ayant chacun ajouté une pénalité à leur compteur.

Agen retrouvé, La Rochelle méconnaissable

Tout semblait donc bien parti pour les hommes de Patrice Collazo et Fabrice Ribeyrolles. Les points marqués en première mi-temps seront pourtant les seuls inscrits du match par La Rochelle. La seconde aura vu une domination sans partage des Agenais, agressifs en défense et opportunistes en attaque. Profitant d’une incroyable baisse de régime de leurs adversaires, les Lot-et-Garonnais se sont offerts deux essais superbes, suite à des relances lointaines. L’arrière Lamoulie plantait la première banderille (51e, 15-10), tandis que Djalil Narjissi s’offrait un doublé à peine deux minutes plus tard (54e, 22-10). Burton Francis se chargeait de clôturer le score au pied (67e, 25-10 score final).

Agen tient enfin sa victoire référence cette saison. Les hommes du président Tingaud repartent de Charente-Maritimes avec le nouveau statut de dauphin du leader lyonnais, et le plein de confiance pour la suite du championnat. Pour La Rochelle, c’est le zéro pointé : c’est en effet le deuxième match consécutif des Rochelais sans le moindre point au classement. Une réaction est impérative, mais ce match risque d’être compliqué à oublier…

 
 

commentaires


  • RUGBYLOU6905/12/2013 11:00

    N'importe quoi ces journalistes , la saison dernière on était des moins que rien et la on est déjà champion a les entendre , ça retourne vite sa veste ...

  • nd4704/12/2013 14:48

    Pourriez-vous changer le nom de votre site internet par TOP14rama !!! Car vraiment écrire un article de la sorte montre bien le faible intérêt de Mr Jérémie NAUDINAT (ou de ses chefs) pour ce championnat. Dans un article relatant une rencontre sportive, le minimum est à mon sens de donner le score correct ! Très beau match des Agenais. Pour ce qui est de la montée directe pour le LOU on en parlera quand cela sera mathématiquement acquis car ça peu aller très vite dans les 2 sens. Comme le souligne tagotagi, l'humilité est l'essence même du rugby. Ce championnat de Pro D2 est bien loin d'être fini et tant mieux pour nous spectateurs :)

  • AgenMeme02/12/2013 10:21

    Je crois que tu es juste un peu aigre-doux !! écrasé en mêlée tu n'y vas pas avec le dos de la cuillère, juste que les ballons sortaient très vites côté Agenais, et dans ces cas là la mêlée étant finie il n'y a pas lieu de sifflet. Après on a bien vu votre supériorité surtout en début de seconde mi temps... stérile... le pompon c'est à la fin du match lorsque vous ne prenez pas trois points pour faire un point de bonus, à croire que même les entraineurs étaient groggy. Pour votre campagne d'affichage vous avez raison continuez, pour remonter des mecs c'est vraiment comme ça qu'il faut faire.