Jean Bouilhou - Pau - 29 septembre 2013 - Icon Sport
 
Pro D2

10e journée Pro D2 - Section paloise-Agen (12-11): Pau d'un souffle

Pau d'un souffle

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/11/2013 à 18:32 -
Par Rugbyrama - Le 09/11/2013 à 18:32
Après la claque subie contre Bourgoin, les Palois ont réagi à domicile en arrachant la victoire sur le fil contre les Agenais grâce à Manca (12-11).
 

Cela commence à devenir une habitude depuis maintenant quatre matchs, le SUALG perd hors de ses bases après avoir cru jusqu’au bout pouvoir ramener plus qu’un bonus défensif. Les Lot-et-Garonnais s’inclinent sur le fil au Hameau (12-11), et peuvent légitimement nourrir des regrets et de la frustration au terme d’une rencontre particulièrement indécise qu’ils ont plutôt bien négocié. Une belle occasion de perdue pour les hommes de Philippe Sella de s’emparer provisoirement de la deuxième place du Pro D2 et de mettre la pression sur le LOU, qui relance par la même occasion une Section paloise de revenue au contact des meilleurs.

Sous la pluie béarnaise, les Palois étaient en mode diesel ce samedi, se distinguant plus dans le premier acte par une forte indiscipline et des ballons d’attaque trop rapidement rendus aux Agenais. Avec un effectif décimé en première ligne et contre le vent, la Section paloise, pragmatique, bénéficiait aussi du soutien involontaire de l’ouvreur du SUALG Burton Francis pour ne pas perdre pied avant la pause et après le retour des vestiaires.

Francis malheureux au pied

Décisif sur l’essai agenais de Taylor Paris peu après l’heure de jeu, le Sud-Africain l’était également de manière négative par son imprécision au pied. Trois échecs important en première période (11e, 18e, 32e), une transformation et un drop (65e) à côté dans le second acte, autant de points envolés qui auraient dû permettre à son équipe de prendre le large, et qui valent très cher au moment de faire les comptes. Sans être exceptionnel, Frédéric Manca faisait lui le métier à des moments importants (34e, 37e, 42e), et ne tremblait pas pour crucifier sur le fil en face des perches le SUALG (79e), et offrir à la Section paloise une victoire précieuse pour le moral après la claque reçue à Bourgoin (33-12).

D’autant plus dur pour les Lot-et-Garonnais que la sanction venait à l’origine d’un ballon volé en touche par le block de saut béarnais au pire des moments. Encore frustrés, à l’image du capitaine Marc Giraud, encore très précieux ce samedi, les Agenais ont deux semaines pour se remobiliser avant la réception de Colomiers et surtout un déplacement très compliqué à La Rochelle à la fin du mois, tandis que Pau se rendra à Albi l’esprit plus détendu.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×