Vakaloa - Massy - 25 aout 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Qui n'a toujours pas empoché de point de bonus ?

Qui n'a toujours pas empoché de point de bonus ?

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 21/09/2012 à 16:46 -
Par Rugbyrama - Le 21/09/2012 à 16:46
Quelles équipes n’ont toujours pas décroché de bonus ? Depuis quand Oyonnax n’a pas perdu à Charles-Mathon ? Quelle affiche promet un choc des extrêmes ? Quelle équipe a inscrit le plus de pénalité ?...Retrouvez en questions tous les enjeux de la 5e journée.

Quelles équipes n’ont toujours pas décroché de bonus ?

Après quatre journées, Aurillac, Pau, Tarbes, Brive, Massy et Auch n’ont toujours pas décroché le moindre bonus, offensif et défensif. Soit six équipes: un total conséquent, surtout quand on sait que le moindre point compte dans la course à la qualification et celle au maintien.

Depuis quand Oyonnax n’a pas perdu à Charles-Mathon ?

Depuis le 26 novembre 2011, pour la onzième journée. Ce jour-là, les hommes de Christophe Urios s’étaient inclinés d’une courte longueur face aux Albigeois d’Henry Broncan, sur le score de 18-19. A noter qu’ils s’étaient déjà inclinés la semaine précédente contre La Rochelle (18-22). Sur la phase retour, les Oyonnaxiens avaient redressé la barre en ne concédant qu’un match nul, lors du week end du 17 mars 2012, contre Carcassonne (13-13).

Quelle affiche promet un choc des extrêmes ?

Lyon-La Rochelle. Pas en terme de classement, bien sûr, car les deux formations se tiennent. Mais en terme d’attaque, et de défense. L’équipe la plus prolifique est celle de Lyon, avec 136 points inscrits en quatre journées. Suit Aurillac, à dix unités. La puissance offensive du Lou va donc passer un test important ce week-end puisque les hommes de Xavier Sadourny reçoivent la meilleure défense du championnat, La Rochelle. Les Maritimes ont en effet encaissé seulement 56 points.

Quelle équipe a inscrit le plus de pénalité ?

Avec 24 pénalités au compteur, le promu columérin devance largement Aix-en-Provence, 19 pénalités inscrites. Mention spéciale à l’ouvreur haut-garonnais Yannick Lafforgue, auteur de 19 d’entre elles. Un atout non-négligeable pour Colomiers, qui n'a pour l’instant franchi la ligne d’en-but qu'à quatre reprises, ce qui la classe en milieu de tableau des attaques de Pro D2.