Urios - Oyonnax-Brive - 25 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2 - Oyonnax: L’explosion de joie après le titre de champion de France

Oyonnax: L’explosion de joie

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/04/2013 à 12:29 -
Par Rugbyrama - Le 14/04/2013 à 12:29
Champion de France de Pro D2, Oyonnax a laissé éclater son bonheur après un parcours exceptionnel. Place désormais aux festivités... et au Top 14.

C’est fait: Oyonnax évoluera l’an prochain en Top 14. Pour la première fois de son histoire. "C'est un moment fabuleux. Pour une petite ville comme Oyonnax, c'est fantastique", savoure le demi de mêlée, Julien Audy. Qu’importe si l’USO n’a pas décroché la victoire à Brive samedi, battue sur le fil (30-29). Le point de bonus défensif est largement suffisant, les poursuivants ne pouvant désormais plus revenir. Ce qui remplit de bonheur le groupe du Haut-Bugey, qui a dominé de la tête et des épaules le championnat (22 victoires en 27 journées). "Il y a plein d'émotions qui se bousculent. C'est une année de travail, une année où jamais nous n'avons crié nos ambitions, mais où entre nous, il était clair qu'on voulait faire quelque chose de grand", avoue le deuxième ligne, Thibault Lassalle.

A trois journées de la fin, l’USO s’adjuge le titre de champion de France, n’attendant même pas le résultat de La Rochelle, son dauphin. "On voulait être encore des grands garçons", raconte Audy. Un sacre qui ne faisait plus de doutes depuis plusieurs semaines mais qu’il fallait bel et bien décrocher. "On est champions de France, on monte. Notre ambition est accomplie. C'est étonnant, depuis décembre, on a 19, 16 points d'avance. Tout le monde nous le promettait, mais on a eu pas le temps de se préparer à ça. Au-delà du résultat, les joueurs ont fait preuve de beaucoup de panache et je les remercie", souligne, heureux, l’entraîneur, Christophe Urios, grand artisan de cet authentique exploit.

Les yeux rivés sur le Top 14

Les festivités promettent d’être belles du côté de l’Ain. Même si le public de Charles-Mathon devra patienter jusqu’au 27 avril prochain afin de célébrer ses héros. "Il nous tarde le match de Béziers pour communier avec nos supporters, nos familles, nos amis, nos enfants, fêter cette grande saison", témoigne Urios. Les joueurs, eux, pourront savourer et se lâcher totalement pour les trois rencontres à venir qui ne seront que du bonheur à l’état pur.

Désormais, tous les yeux sont braqués sur l’avenir. Et le Top 14. Le Graal pour un groupe débordant d’envie. Un challenge élevé mais que l’USO compte bien relever. "On voit que le niveau est énorme. On n’aura rien à perdre. On sait que tout le monde viendra pour nous battre, mais on fera avec nos valeurs", précise Lassalle. Avant qu’Urios n’avance: "On sait que ce sera difficile, mais on a envie d'y aller, on a beaucoup d'appétit. On ira sans complexe, on a montré toute cette saison qu'on pouvait rivaliser partout. Ce sera très dur, mais quand tu le sais, tu as déjà réglé la moitié du problème."

 
 

commentaires


  • Cantalou7401/05/2013 09:20

    Bravo Oyonnax! Très belle saison et montée amplement méritée. C'est plutôt sympa de voir une "petite" ville rejoindre l'élite la saison prochaine et son entraîneur "grande gueule" mais qui a bon fond. En espérant que tout se passe bien pour vous en Top14. Meme s'il n'y aura plus d'ICI ICI C'EST OYONNAX en PROD2, il restera toujours le ICI ICI C'EST AURILLAC!! Allez le Stade.

  • A10machin30/04/2013 11:20

    Oyonnax est un club d'avenir......et le restera

  • Oyoman18/04/2013 08:57

    @victor00007 C'est avec un grand plaisir qu'on accepte l'invitaton et c'est réciproque. Pensez à la petite laine !