Le Bourhis - La Rochelle - 17 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2, les enjeux de la 21e journée - Quelle équipe a encaissé le moins d’essais ?

Quelle équipe a encaissé le moins d’essais ?

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 15/02/2013 à 17:25 -
Par Rugbyrama - Le 15/02/2013 à 17:25
Depuis quand Auch n’a pas accueilli Brive ? Quelles équipes marquent le plus de pénalités ? Massy peut-il quitter la seizième et dernière place ? Quelle équipe a encaissé le moins d’essais ? Tous les enjeux de la 21e journée du Pro D2.

Depuis quand Auch n’a pas accueilli Brive ?

Voilà près de cinq ans, jour pour jour que les deux anciens pensionnaires du Top 14 ne se sont pas affrontés. La dernière venue de Brive à Auch remonte au 1er mars 2008, dans le cadre de ce même Top 14. Les Brivistes s’étaient imposés 30 à 20. Avant ce match, il fallait remonter en 2004 pour revoir cette affiche Auch-Brive. C’était à l’époque du Top 16 cette fois, et Brive s’étaient déjà imposé 29-26.

Quelles équipes marquent le plus de pénalités ?

L’indiscipline coûte cher, voire très cher, face à ces équipes : Carcassonne, Narbonne et Dax ont déjà inscrit 83 pénalités en vingt matchs. Ces formations comptent de redoutables buteurs : respectivement, Antoine Lescalmel (77 pénalités), Christopher Ruiz (53) et Yoann Laousse-Azpiazu (43), lui-même assisté de Mathieu Bourret (32). Oyonnax, Lyon et Massy, qui vont affronter ces équipes ce week-end, sont dont prévenues.

Massy peut-il quitter la seizième et dernière place ?

Oui, car Massy ne compte plus que trois points de retard sur Béziers, qui se déplace à Pau. Les Massicois, eux, recevront Dax. Les joueurs de l’Essonne peuvent donc repasser devant les Biterrois, et se défaire ainsi de cette seizième place qui leur colle à la peau depuis la neuvième journée (à l’exception de la dix-huitième journée, où ils sont repassés en quinzième place).

Quelle équipe a encaissé le moins d’essais ?

Il s’agit de La Rochelle, avec seulement quatorze essais en vingt matchs, soit moins d’une unité par rencontre. Néanmoins, la formation rochelaise est paradoxale : c’est l’une des équipes qui a encaissé le plus de pénalités (70), comme Brive et Lyon (71). Comme quoi, l’expérience du Top 14 ne prémunit pas les équipes de commettre beaucoup de fautes.