Kini Murimurivalu - La Rochelle - 1 décembre 2012 - Icon Sport
 
Pro D2

Pro D2 - La Rochelle: Réaction exigée

La Rochelle: Réaction exigée

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/03/2013 à 17:34 -
Par Midi Olympique - Le 20/03/2013 à 17:34
Vaincus sèchement la semaine dernière à Béziers (25-31), La Rochelle affronte ce week-end une autre équipe mal classée, Aix-en-Provence. Avec le besoin impérieux de vaincre, et surtout convaincre. Car la prestation biterroise n’était pas des plus rassurantes.
 

Avec cinq victoires pour sept défaites, la formation rochelaise affiche un bilan honorable à l’extérieur. Seul le leader oyonnaxien a fait mieux, avec sept victoires. Seulement voilà, les Maritimes ont connu un flottement aussi surprenant qu’inquiétant, la semaine dernière, sur la pelouse de Béziers (25-31). Transparents dans le premier acte, les hommes du duo Collazo-Ribeyrolles ont été dominés sur les secteurs fondamentaux du jeu de rugby: l’envie, tout d’abord, puis la conquête (notamment la touche) et la conservation, dans les zones de rucks. Résultat: les Rochelais accusaient dix points de retard à la pause (18-8). Un retard inéluctable aux yeux du capitaine Damien Neveu, qui assurait, à l’issue de la rencontre, que celle-ci avait été "perdue lors du premier acte". Heureusement pour eux, les Maritimes sonnèrent la révolte dans le deuxième acte (remporté, pour l’anecdote, 17-10).

Retours de poids

Revenus de l’Hérault avec un point de bonus, les Rochelais ont dû abandonner leur place de dauphin au profit de Pau, vainqueur de Brive (12-9). Les Corréziens ne comptent que quatre points de retard sur la troisième place occupée par les Maritimes, synonyme de réception en demi-finale. Hasard du calendrier, ces deux équipes accueilleront deux équipes en course pour le maintien: Aix-en-Provence pour La Rochelle, et Dax pour Brive. Deux formations peu à l‘aise, il est vrai, loin de leurs bases (onze défaites et un nul pour Dax; deux victoires et dix défaites pour Aix).

Pour retrouver le goût de la victoire, les Rochelais pourront s’appuyer sur les retours de leurs internationaux, le centre italien Gonzalo Canale, probablement encore euphorique de son Tournoi réussi avec les Azzuris, et le demi de mêlée belge, Julien Berger. Si en plus l’ailier Damien Cler, deuxième meilleur marqueur de Pro D2 avec onze réalisations, actuellement incertain, pouvait également être de la partie, le potentiel offensif des Rochelais en serait encore renforcé.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×