Pro D2

Pro D2, La Rochelle: L’ambition, mais sans perdre la raison

À 31 ans, Jean-Philippe Grandclaude et Thomas Soucaze feraient presque figure d’anciens au sein du vestiaire rochelais. Outre leur âge, les deux joueurs ont en commun une même ambition: aider l'ASR à retrouver les sommets. Mais sans pour autant tomber dans l’excès de confiance.

 
La Rochelle: L’ambition, mais sans perdre la raison - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

Lors de la première journée de Pro D2, La Rochelle ira défier Mont-de-Marsan (le 1er septembre). En attendant, les Jaune et Noir sont en pleine préparation physique. "Cela fait treize ans que je suis professionnel, je suis maintenant conscient que c’est à l’intersaison que l’on fournit les plus gros efforts. On fait du bon travail, je serai bien dans trois semaines", assure Thomas Soucaze. Quant à son coéquipier, Jean-Philippe Grandclaude, il attend avec impatience d’avoir "plus de temps de jeu, pour retrouver du rythme sur un terrain."

Le terrain, justement, les Rochelais y sont retournés jeudi dernier, à l’occasion d’un match amical contre le Stade toulousain. Le score, sans appel (défaite 33-7), met en lumière les lacunes actuelles du club charentais. "Nous avons péché dans la conservation du ballon, explique l’ex-perpignanais. Nous prenons quatre essais sur quatre ballons perdus. Contre Toulouse, ces erreurs ne pardonnent pas." "On paie cash des erreurs défensives, renchérit Thomas Soucaze. Il faudra mettre plus de vitesse pour déstabiliser l’adversaire, et améliorer nos rucks." Ils pourront tenter de corriger le tir dès ce vendredi, à Brive.

En enregistrant les arrivées de Van Vuuren, de Forbes ou encore de Vulivuli, le club du président Merling a effectué un recrutement des plus intéressants. Mais les recrues se sont-elles bien intégrées au groupe ? "Bien sûr, répond le troisième ligne formé à Biarritz, nous avons tout fait pour les intégrer." Pour Jean-Philippe Grandclaude, "tout se passe très bien, maintenant on doit vivre ensemble des victoires et des défaites, qui nous souderont encore plus."

Soucaze: " On veut clairement jouer les premiers rôles "

Cette activité sur le marché des transferts pourrait trahir, de la part des dirigeants, une volonté de jouer la montée, après le barrage perdu en 2012/2013 contre Pau (30-16). Pourtant, à en croire les deux joueurs, la prudence est de mise. "Le club a des ambitions, concède Grandclaude, mais nous devons démarrer ce championnat avec beaucoup d’humilité, car les candidats à la montée sont nombreux. Commençons par faire le boulot au début, on verra au fur et à mesure." "Nous avons un groupe de qualité, très compétitif, nous dit celui que l’on surnomme "La Souc’." On veut clairement jouer les premiers rôles, mais le niveau de la Pro D2 progresse, donc il vaut mieux rester tempérés."

Après être allés dans les Landes, les hommes du duo Ribeyrolles-Collazo recevront coup sur coup Albi et Dax. Pour le centre aux trois sélections avec les Bleus, "il faudra aller à Mont-de-Marsan avec des ambitions et de la rigueur, avant de remplir Marcel-Deflandre avec deux matches à la maison." Soucaze, quant à lui, aimerait s’inspirer d’un promu en Top 14 : "L’an dernier, Oyonnax était rentré dans le bain dès le début en gagnant chez nous, ce qui les a lancés. Nous aussi, on aura à cœur de faire un super début de championnat."

Pro D2, La Rochelle: L’ambition, mais sans perdre la raison - Rugby - Pro D2

 

 - Midi Olympique
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |