Fabrice RIBEYROLLES - 17.11.2012 - Massy / La Rochelle - Icon Sport
 
Pro D2

Pro D2, La Rochelle - Fabrice Ribeyrolles: "Lier la parole aux actes"

Ribeyrolles: "Lier la parole aux actes"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/07/2013 à 12:09 -
Par Midi Olympique - Le 10/07/2013 à 12:09
Satisfait des premières semaines de préparation, l’entraîneur rochelais s’attend à une saison difficile et il ne veut pas revivre la déception de l’exercice précédent.
 

Quel regard portez-vous sur cette préparation d’avant saison ?

Fabrice RIBEYROLLES : Elle se passe dans un bon esprit. Les joueurs sont revenus assez en forme et j’ai tout de suite pu noter une volonté de travail et beaucoup de sérieux chez chacun. Le programme de préparation était nouveau puisque nous avons un nouveau préparateur physique, Michele Colosio et il y a eu une bonne alternance entre séances physiques et séances avec ballon. J’ai eu l’impression que les joueurs ont adhéré à ce qui leur était proposé.

L’intégration des recrues s’est-elle faite facilement ?

F. B. : Oui, le groupe disposait d’un très bel état d’esprit la saison dernière et nous tenions à ce que cela soit encore le cas cette année. C’est pourquoi, nous avons également organisé des moments plus conviviaux et sympathiques, afin de sortir un peu de la souffrance des entraînements. Ce fut l’occasion pour les joueurs de discuter entre eux, et d’apprendre à mieux se connaître afin d’intégrer au plus vite les nouvelles têtes.

Avez-vous fixé des objectifs à l’ensemble du groupe ?

F. B. : Non il, reste encore quelques joueurs en vacances (Cedaro et Canale qui ont récemment joué avec l’Italie et Murimurivalu en rééducation) donc nous attendons que tout le monde soit réuni pour véritablement se projeter sur la saison prochaine. J’ai tout de même une petite idée de ce que les joueurs ont envie de viser. Mais nous avons montré à la rentrée au groupe présent des images qui nous ont frustrées la saison dernière.

Pensez-vous donc que le souvenir de la saison dernière peut vous servir à avancer ?

F. B. : Nous considérons ça comme un plus, il faut vivre avec et il nous semblait important de le faire comprendre aux joueurs. La saison dernière, nous avions fait une belle saison et à la fin nous nous sommes écroulés en tendant le bâton pour nous faire battre. Il faut comprendre cette année que l’on doit lier la parole aux actes.

Quel regard portez-vous sur le championnat de Pro D2 qui se profile ?

F. B. : Ce qui est certain, c’est que cela va être long, serré et âpre jusqu’au bout. C’est difficile aujourd’hui d’anticiper le niveau de certaines équipes. Il y en a qui ont changé beaucoup de choses et qui se sont renforcées, donc je pense que les certitudes ne viendront qu’en cours de saison.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×