Montage Dax - Richard Dourthe - Icon Sport
 
Pro D2

Pro D2, Dax: La voie de la rédemption

Dax: La voie de la rédemption

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/07/2013 à 15:13 -
Par Midi Olympique - Le 30/07/2013 à 15:13
Après une saison catastrophique, terminée à la quatorzième place, les Landais ont connu un été plutôt agité. Entre difficultés financières et révolution sportive, les choses ont bougé. De quoi trouver un nouvel élan et de nouvelles ambitions.
 

Passés à quatre petits points de la correctionnelle la saison dernière, les Dacquois semblent vivre cette inter-saison comme une renaissance. Guillaume Devade parlait dans les colonnes du Midi Olympique, la semaine dernière, d'un "nouvel élan de fierté au sein du club." Le tableau paraît en effet idyllique depuis la reprise de l’entraînement, mais qu'en est-il réellement? Pour l'instant, tout porte à croire que la révolution a porté ses fruits sur les bords de l'Adour. Le staff a muté. Dans le sillage de Richard Dourthe, c'est l'expérimenté Yann Pradel qui est venu prendre la fonction de préparateur physique. De nouveaux éléments sont également arrivés afin de renforcer un effectif considéré comme trop juste quantitativement. Et le discours résolument ambitieux de l'année dernière a été évincé, au profit d'objectifs plus mesurés.

A Dax, l'entraîneur Jérôme Daret désire avant toute chose "faire mieux que la saison passée pour assurer le maintien" comme il le confie sur le site de la LNR. Un souhait qui coule de source mais qui contraste avec le passé et l'ADN d'un club qui ne peut se contenter de lutter pour sa survie en Pro D2. Et ce malgré des impératifs économiques toujours aussi pressants. Pas de panique pourtant, car tous ces facteurs, ajoutés un à un, sont davantage vecteurs d'alchimie que de démobilisation générale, comme l'explique le coach landais sur le site de la LNR. "Les joueurs qui étaient là ont à cœur d’avancer et de faire oublier la saison passée. Ceux qui viennent d’arriver se sont eux parfaitement intégrés."

Un nouvel élan

L'ambition viendra donc à mesure que la saison avancera, à mesure aussi que les cadres dacquois auront pris leurs responsabilités. Bien aidé par un centre de formation performant, le staff technique Rouge et Blanc pourra faire jouer la carte de la concurrence afin d'insuffler un nouvel élan. "Les joueurs qui ont évolué en PRO D2 ont acquis de l’expérience, analyse Jérôme Daret. D’autres poussent à la porte et c'est à nous d’être les plus objectifs possible [...], pour permettre à Dax d’avancer."

Avec deux hommes de la maison aux manettes du club, le nouveau président, Alain Pécastaing, désirait confier une grande partie de l'avenir de l'institution dacquoise à des enfants de la région. Un choix qui a d'ores et déjà rassuré les quelques aficionados, emballés par l'aura dont bénéficie un Richard Dourthe dans le monde du rugby professionnel. Plutôt sain dorénavant, du point de vue financier, ne reste plus qu'à se montrer à nouveau intraitable à Maurice-Boyau pour reconquérir un public qui n'attend que cela. Une certaine quiétude s'est donc instaurée dans la cité thermale en l'espace de quelques mois grâce à un changement de gouvernance. Reste à voir si cette évolution produira son effet sur le terrain.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×