AMBIANCE - Lionel NALLET - - 07.10.2012 - Lyon OU Narbonne - 6e journee Pro D2 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2, Bilan - Lyon: Retour difficile en Pro D2

Bilan: Lyon, retour difficile en Pro D2

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/06/2013 à 16:36 -
Par Midi Olympique - Le 05/06/2013 à 16:36
Candidat affiché à la remontée directe, les Lyonnais ont dû revoir leurs plans à la baisse. Décevants huitièmes, les Rhodaniens patienteront encore, faute d'avoir été en mesure d'assumer leur statut de favori.

TOUR D'HORIZON

Relégué à l’issue de la saison dernière, le LOU abordait cette année en Pro D2, avec un effectif pléthorique et une ambition annoncée de remontée immédiate en Top 14. L’été dernier, le club de Lyon enregistrait en effet, les arrivées des néo-retraités internationaux Sébastien Chabal et Lionel Nallet, ainsi que l’ancienne charnière toulonnaise composée de Fabien Cibray et de Julien Dumora. L’exercice 2012-2013 n’a finalement pas été une partie de plaisir. Attendus partout plus que redoutés, les Lyonnais n’ont jamais réussi à passer la vitesse supérieure et donc pouvoir prétendre à une remontée historique.

LE TOP : Une entame prometteuse

Le LOU a connu un début de saison tout a fait satisfaisant, le club pointait en effet à la deuxième place du classement après sept matchs joués. Lors des deux premières journées, ils étrillaient facilement Tarbes et Béziers, avant d’aller concéder le nul à Brive et une courte défaite à Albi. Ils poursuivaient ce départ encourageant en enchaînant trois succès de rang, chez eux contre La Rochelle, un concurrent direct à la montée et Narbonne puis sur le terrain d’Aix en Provence.

LE FLOP : Seulement deux victoires à l’extérieur...

Même s’ils avaient concédé la défaite à domicile face à un Oyonnax irrésistible dans cette première moitié de saison, rien n'explique l’effondrement de leurs résultats en cette fin d’année 2012. Le début d’hiver fut calamiteux pour les Lyonnais, enchaînant cinq contre-performances en autant de rencontres. En témoigne la défaite et le match nul concédés sur leurs terres face à Carcassonne et Brive. Il faut aussi évoquer la faible performance des hommes de Xavier Sadourny à l’extérieur cette année, ne comptabilisant seulement en fin de parcours, deux victoires hors de leur base (Aix en Provence et Massy).

LE JOUEUR : Rémy Grosso

Icon Sport

Le trois-quart aile de 23 ans, formé au club, a incontestablement été l’un des hommes fort de ce championnat de Pro D2 2012-2013. Ce perce muraille français au gabarit hors norme (1,88m ; 102kg), a été titularisé à 19 reprises cette saison, inscrivant 8 essais. Son avenir s’effectuera du coté de Castres où il s’est déjà engagé, on aura donc le plaisir de le voir évoluer en Top 14 l’an prochain.

LA RÉVÉLATION : Jean Sousa

Icon Sport

Du haut de ses 22 ans, Jean Sousa a été l’auteur d’une saison tout a fait remarquable. Ce jeune joueur très polyvalent, capable d’évoluer en deuxième et troisième ligne, a comptabilisé 22 feuilles de matchs, étant titulaire à 19 reprises. Avec son profil mobile et aérien (1,97 ; 110kg), il est promis à un bel avenir et figure parmi les valeurs montantes du championnat.

L’AVENIR

Pas encore très actif sur le marché des transfert, la saison qui s’annonce, se joue pour le moment en coulisse pour les Lyonnais. L’entraîneur de Toulon Olivier Azam pose ses valises dans le Rhône, et le manager australien Tim Lane vient remplacer Xavier Sadourny qui entraînera Clermont la saison prochaine. Il est fort probable que les joueurs du LOU seront revanchards pour le championnat qui s’annonce, cependant, avec un effectif inchangé ou presque, ils ne sont pas assurés de réaliser de meilleures performances. Une chose est sûre, les promotions de Bourgoin et Bourg en Bresse, deux illustres voisins, multiplieront des derbys qui s'annoncent hauts en couleur.

Classement final : 8e, 72 points

Classement attaque : 4e, 696 points

Classement défense : 5e, 585 points

Meilleur réalisateur : Julien Dumora (328 points)

Meilleur marqueur : Rémy Grosso (8 essais)

 
 

commentaires


  • Loup-du-LOU08/06/2013 16:01

    C'est un bilan sombre et consternant si l'on tient compte des annonces de l'ancien Président Patet déposé en cours de saison par l'actionnaire principal, et d'un budget d'environ 15 millions d'euros. Nous avons accumulé les blessures, avec trois joueurs mettant fin à leurs carrières (et trois supplémentaires tout prêt de le faire également) !! Nous n'avons toujours pas vu d'ouvreur-buteur digne de ce nom au LOU, nos buteurs nous ayant même fait perdre un nombre de points considérable dans les rencontres à enjeux (Match retour à Oyonnax par exemple). Notre mêlée s'est considérablement affaiblie avec le départ de Pascal Peyron ! Et quand on sait que le 1/2 de mêlée et le pilier droit de Castres étaient d'abord pressentis à Lyon, on se rend compte des manquements de l'encadrement dans la construction d'un projet sportif à la hauteur des investissements réalisés. Malgré tout, il y a un point positif. Nous avons enfin un entraîneur, Tim Lane, ce qui ne nous était plus arrivé depuis l'ère Lanta, voire Tubert... A suivre donc, face à Agen, Pau, La Rochelle, Mont-de-Marsan cette année...

  • lecabistedu1908/06/2013 07:20

    Le LOU EST MORT CE SOIR

  • benoit3347007/06/2013 16:45

    A d'accord, je ne savais pas, les journalistes ne parle pas beaucoup de lui à vrai dire .