Jimmy Yobo - 12.05.2013 - Brive Aurillac - 12 finale de Pro D2 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2, Aurillac - Jimmy Yobo: "Disputer les phases finales"

Yobo: "Disputer les phases finales"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/07/2013 à 15:59 -
Par Midi Olympique - Le 02/07/2013 à 15:59
Grand espoir du rugby français et convoité par de nombreux clubs de Top 14, Jimmy Yobo évoluera encore sous le maillot du Stade aurillacois cette saison. Il revient avec nous sur la reprise de l’entraînement dans le Cantal.
 

Jimmy, comment s’est passée la reprise de l’entraînement lundi matin ?

Jimmy YOBO : C’était une bonne reprise avec tout ce que cela comporte d’efforts et de tests physiques. Cela me fait toujours penser à une rentrée des classes à l’école où on est content de retrouver les copains, on découvre des nouvelles têtes et on fait tout pour les intégrer au mieux. Nous constituons un groupe assez simple et les recrues ont l’air sympa donc ça devrait bien se passer.

Vous attendez-vous à en baver durant les prochaines semaines ?

J.Y. : Oui, je pense que les quinze prochains jours seront rudes car ils vont vraiment êtres axés sur le physique, mais c’est tous les ans la même chose donc nous commençons à y être habitués. Dès la fin de semaine, nous aurons des séances avec ballon pour commencer progressivement à reprendre le rugby.

Votre belle aventure de la saison dernière occupe-telle encore les esprits ou avez-vous tourné la page ?

J.Y. : Il nous arrive encore d’en parler, car une qualification en demi-finale est toujours marquante. Nous avons l’impression d’être passés tout près car nous n’avions pas été ridicules même si je pense que Brive était meilleur que nous ce jour là. Désormais nous sommes à neuf semaines du début du championnat et je pense que quand la saison débutera nous serons vraiment passés à autre chose.

Vous êtes-vous fixés des objectifs dès la reprise en vue de la saison prochaine ?

J.Y. : Non, pas encore, le président devrait bientôt venir à la rencontre du groupe afin de discuter de tout ça. Mais les objectifs sont les mêmes chaque saison à savoir faire partie du Top 5 pour disputer les phases finales une saison de plus. C’est encore à cela que nous aspirons cette année.

Personnellemen, votre départ en Top 14 avait un temps été évoqué, mais vous êtes finalement resté à Aurillac, comment envisagez-vous votre avenir ?

J.Y. : C’est vrai que plusieurs formations s’étaient renseignées sur mon cas, mais compte tenu de mon statut d’international et du nombre de matchs que j’ai joué en Pro D2, les indemnités de formation étaient très élevées et les clubs intéressés n’ont pas souhaité les payer. J’étais évidemment un peu déçu au début car j’aurais beaucoup aimé évoluer en Top 14, mais il faut aussi savoir faire la part des choses. Aurillac est dans le haut du tableau de Pro D2, c’est aussi mon club de cœur et j’y suis très heureux. Après, comme tout joueur professionnel j’aimerais un jour découvrir l’élite…

 
 

commentaires


  • squal8314/07/2013 13:30

    Salut la compagnie !!! Chui de retour !!!! Levé 9h30, petit dej et hop à la plage !!! Yesssss! Ulysse, ne le remercies pas, je n'ai fais que défendre les valeurs de notre sport. Et un peu l'ASM qui fait partie de mes clubs de cœur. Et puis je trouve intolérable ce genre d'attitude. Je l'ai trop souvent vécue au foot et c'est la raison qui m'a fait me diriger vers le rugby. Et puis n'oublies pas que chui un peu bougnat sur les bords !! Lool

  • mccaw14/07/2013 13:26

    @Ulysse 63 all right

  • speed6314/07/2013 13:16

    @Ulysse 63 GO , GO , GO !!!!!