Pro D2

Pro D2 - 27e journée - Pau-La Rochelle (40-25) - Pau repart de l'avant

Section Paloise40 - 25Atlantique Stade Rochelais

Après deux défaites de rang, Pau a retrouvé le chemin de la victoire afce à La Rochelle (40-25) et fait un grand pas vers les demi-finales.

 
Pau repart de l'avant - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

Ce match avait un véritable parfum de phase finale. Un temps superbe, un stade rempli, deux têtes d’affiche, tout était réuni pour assister à un superbe match de rugby. Mais nous ne nous attendions tout de même pas à autant. Dans un rugby moderne où il suffit d’avoir "une bonne mêlée, un bon buteur, une bonne défense" pour être considéré comme une bonne équipe, Pau et La Rochelle ont démontré que le salut du rugby français pouvait aussi passer par le jeu. Ce n’était pourtant pas un match sans enjeu. Bien au contraire. Pau quatrième, ne voulait pas se faire distancer par Brive dans l’espoir de les doubler au classement pour recevoir en demi-finale. Mais Brive inquiète aussi La Rochelle qui a vu le club corrézien revenir à sa hauteur au classement. Ce match était donc loin d’être dénué d’enjeu.

Une première mi-temps de folie

Personne ne savait où donner de la tête durant ce premier acte. Les deux équipes nous ont livré un tel festival offensif qu’à l’issue de la première mi-temps, marquer un essai était devenu quelque chose de presque anodin ! C’est Pau qui a démarré ce match tambour battant, en cueillant à froid leurs adversaires du jour, pas concentrés à l’entame. Domolailai inscrivait un superbe essai en solitaire. Les Maritimes ont été pris à la gorge par une belle équipe de Pau bien décidée à envoyer du jeu. A partir de là, le match allait se débrider complètement et nous avons assisté à vingt minutes de folie. Les deux équipes allaient inscrire sept essais en l’espace de vingt minutes. Cette embellie aura eu le mérite de réveiller les Rochelais qui se sont jetés à corps perdus dans le jeu de mouvement, décidant même de ne plus utiliser le jeu au pied et de tout relancer à la main. Sous un soleil de plomb, La Rochelle a inscrit trois essais mais Pau en a marqué deux de plus et visait le point de bonus offensif. Tous ces essais étaient aussi le résultat de plusieurs errements défensifs de la part des deux équipes. Pau et La Rochelle se quittaient donc sur le score de 34-19 à la mi-temps.

Un manque flagrant de réalisme

Beaucoup moins de points ont été distribués en seconde période. Les deux équipes n’ont pas fermé le jeu mais les défenses, notamment celle de Pau, se sont ressaisies et ont serré les rangs. Usés par la fatigue et la chaleur, quelque peu déstabilisés par la première mi-temps, les joueurs ne réussissaient pas à franchir la ligne d’en-but et manquaient de lucidité par instant. C’est surtout La Rochelle qui a tenu le ballon en seconde mi-temps. Dominateurs en mêlée, plus frais physiquement, les Maritimes se sont appuyés sur le pied de Fauqué pour revenir au score petit à petit. Mais le staff palois opéra à des changements stratégiques à l’heure de jeu, qui réveillèrent l’équipe de Pau en fin de match. André Hough prenait ses responsabilités et remettait quinze points d’écarts entre les deux équipes. Le score resta figé jusqu’à la fin du match. La Rochelle a bien tenté mais est tombé sur une défense paloise très rude. Une agressivité qui amena Mathieu Acebes à essayer d’enfoncer la tête d’un Rochelais dans le sol avec ses genoux à la dernière minute du match. Un geste qui lui a valu un carton jaune qui se transforma en rouge car le joueur avait déjà été averti au cours d’une des échauffourées qui a émaillé le match. Le match s’est donc terminé sur le score de 40 à 25 en faveur des des Béarnais. Une bonne opération pour la Section paloise qui revient sur Brive et La Rochelle au classement et peut toujours espérer aller chercher une demi-finale à domicile.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |