Pro D2

Pro D2 - 27e journée (bilan) - Béziers a du coeur, Luafutu omniprésent

La bonne opération de Béziers, la mauvaise de Dax, la prestation de Luafutu, celle de Petitjean, l'exploit de Domolaïlaï ou l'aveu de Sadourny... Retrouvez tout ce qu'il faut retenir sur la 27e journée de Pro D2.

 
Béziers a du coeur, Luafutu omniprésent - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

Béziers

Vaincu à Carcassonne une semaine plus tôt, Béziers a réalisé une excellente opération ce week-end en s'imposant (23-9) contre Colomiers. En effet, les Héraultais ont empoché un très précieux point de bonus offensif en cette période. Car la semaine passée, le club s'est vu retirer quatre points au classement en attendant que le match contre Massy soit rejoué et aurait pu tomber dans la zone de relégation après cette 27e journée. Mais grâce à ces cinq points, les Biterrois se placent à la quatorzième position. 

EN BAISSE  : 

Dax

Victorieux d'Aix-en-Provence (25-15) lors de la 26e journée, avec bonus offensif à la clé, Dax s'était parfaitement relancé dans la course au maintien. Avant de rechuter aussitôt... Samedi, les Landais n'ont pas existé longtemps à Tarbes. Une lourde défaite (12-44) pour une équipe qui a encaissé cinq essais sans en inscrire un seul. Surtout, l'USD est de nouveau relégable.

LE JOUEUR  : 

Luafutu (Brive)

Face au leader du championnat, à savoir Oyonnax, le troisième ligne aile de Brive, Poutasi Luafutu a encore une fois livré une énorme performance dans le défi physique. Omniprésent dans toutes les phases de combat, le flanker a été le principal fer de lance des Corréziens, mettant la défense adverse sur le reculoir à plusieurs reprises dans une rencontre d'une forte intensité. Symbole de sa débauche d'énergie, il a terminé en croix sur la pelouse, après l'essai victorieux inscrit par Natriashvili à la dernière minute. Une prestation majuscule. A l'image de sa saison. 

L'ESSAI  : 

Domolaïlaï (Pau)

Au milieu de festival offensif réussi par les Palois contre La Rochelle (cinq essais), Josefa Domolailai, le troisième ligne du club, a réalisé un exploit personnel à la 12e minute. Il récupère un ballon cafouillé en fond de touche et perce d'abord plein champ. Se retrouvant face à Cler, il choisit alors de jouer par-dessus et le dépasse au sprint pour aplatir dans l'en-but. Une magnifique inspiration. Du grand art.  

LA STAT  : 

27

Récompensé d’un Oscar Midi Olympique pendant la semaine, Maxime Petitjean a célébré à sa manière cette distinction. Dimanche, l’ouvreur aurillacois a inscrit 27 des 32 points de son équipe (2 transformations, 6 pénalités et 1 essai), les cinq derniers points étant un essai de pénalisation. Une performance superbe au pied mais aussi dans le jeu, saluée par les éloges de Jean-François Beltran, entraîneur des Carcassonnais battus à Jean-Alric: "Aurillac joue beaucoup et sait s’appuyer sur des supers lancements de jeu autour de Petitjean". Le sprint final est lancé. Comme souvent, Petitjean s’avère (très) précieux.

LA DECLA

Sadourny (entraîneur de Lyon)  : 

"Ce n’est jamais facile de jouer contre le premier puis d’enchaîner contre le dernier. C’est humain. C’est dangereux dans ce sport de ne pas avoir peur de l’adversaire. Je craignais ce match".

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |