Julien DUMORA - lyon narbonne - 7 janvier 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2, 23e journée, Lou-Auch (26-12): Service minimum pour Lyon

Service minimum pour Lyon face à Auch

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/03/2013 à 20:17 -
Par Rugbyrama - Le 10/03/2013 à 20:17
Face à une formation auscitaine en grande difficulté, les Lyonnais l'ont emporté à domicile (26-12). Seul regret, le point de bonus offensif oublié en route.

Le Lou fait son trou. Lentement, mais surement. Après un premier succès bonifié la semaine dernière face à Aix-en-Provence (50-16), les Lyonnais ont engrangé quatre points de plus face à Auch, ce dimanche. Neuf points en deux matchs, c’est légèrement en dessous de l’objectif, mais c’est déjà pas mal. Cette victoire permet aux Lyonnais de revenir à trois points de Tarbes, actuel cinquième et défait ce week-end à Brive. Lionel Nallet et consorts n’ont pas encore dit leur dernier mot pour la qualification dans la bataille à quatre qui s’annonce avec le TPR, donc, mais aussi Aurillac et Carcassonne.

Si les Rhodaniens n’ont pas obtenu le bonus offensif, c’est d’abord à cause d’une première demi-heure lors de laquelle les Auscitains ont fait preuve d’une maitrise tactique intéressante. Une maitrise qui leur a même permis de virer en tête peu avant la pause (6-9). Mais le carton jaune reçu par l’arrière Mathieu Peluchon a couté cher au FC Auch-Gers, qui encaissait ensuite un essai de l’intenable Rémy Grosso (13-9, 36e), puis une nouvelle pénalité du buteur maison Julien Dumora juste avant la pause (16-6, 40e). Les conditions difficiles de la deuxième période n’ont certes pas aidé le LOU à finir le travail comme il l’aurait voulu, et ce malgré un deuxième essai inscrit assez tôt par l’intermédiaire de Manta (51e). Les Auscitains, forts de l’entrée de plusieurs cadres (Saint-Lary, Menkarska…) ont tenu le coup jusqu’au bout, laissant même filer l’occasion de prendre le bonus défensif avec une occasion devant la ligne adverse (76e).

Deux réceptions cruciales pour Auch

Pour les Gersois, le match aller, remporté 13-10, semble bien loin. Depuis, les hommes du duo Patat-Sarraute ont enchainé quinze matchs sans victoire. D’espoirs, il en a tout de même été un peu question ce dimanche au Matmut Stadium. Malgré la défaite. Avec une équipe remaniée (Salle-Canne, Lagardère, Thierry blessés, Menkarska, Saint-Lary sur le banc), les quelques jeunes lancés dans le grand bain par le staff gersois ont su rivaliser en première période. On pense notamment au jeune trois-quart centre Jonathan Brethous, formé au club et qui est parvenu à mettre le feu dans la défense adverse (27e). Le FCAG n’ambitionnait pas grand-chose de ce déplacement dans le Rhône, et avait plutôt en tête la double réception à venir (Albi puis Colomiers), qui pourrait l’aider à assurer son maintien. Ce week-end, Auch a simplement perdu un point par rapport à deux de ses trois concurrents directs (Aix-en-Provence et Béziers). Mais ne dispose plus de joker dans son jeu.