Valentine - Narbonne Lyon - 2012 - Icon Sport
 
Pro D2

Présentation Narbonne 2013-2014 : Attention, show devant !

Narbonne: Attention, show devant !

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 16/07/2013 à 17:32 -
Par Midi Olympique - Le 16/07/2013 à 17:32
En proie à des difficultés financières, le Racing a animé les coulisses de Pro D2 la saison dernière. Si aujourd'hui, le déficit de 700 000 euros contracté en janvier semble comblé, le feu n'est pas complètement éteint pour autant. La moindre étincelle paraît en mesure de tout faire basculer, encore une fois.
 

Racing Club de Narbonne Méditerranée

Fondé en 1907
Président : Anthony Hill
Entraîneurs: Rocky Elsom, Justin Harrison
Stade : Parc des sports et de l'amitié (11000 places)
En 2012-2013 : 9e de Pro D2
Palmarès : Champion de France 1936, 1979, Challenge Yves du Manoir 1968, 1973, 1974, 1978, 1979, 1984, 1985, 1989, 1990, 1991

L'objectif: Accéder aux phases finales

Si une montée en Top 14 n'est pas vraiment d'actualité pour le moment, Narbonne espère tout de même bien figurer cette année en championnat. Neuvièmes de l'exercice précédent, les joueurs du président Anthony Hill désiraient alors se rapprocher de l'élite. Le souhait émis par les nouveaux patrons australiens du club était d'accéder au Top 14 sur les bases d'un plan de trois ans. Cette saison, les dirigeants ne souhaitent pas commettre les mêmes erreurs. L'objectif annoncé est de se maintenir à ce niveau, mais le Racing a les moyens sportifs de viser plus haut. A condition cependant que l'agitation permanente qui nuit à la tranquillité du club se tasse définitivement. On pensait par exemple le patient narbonnais enfin soigné l'été dernier, après avoir évité de peu la relégation. L'équipe audoise est cependant retombée dans ses travers. Du temps et de la quiétude, ces deux ingrédients paraissent indispensables pour que la formule fonctionne réellement. Deux ingrédients qui manquent néanmoins à l'appel depuis trop longtemps. Et c'est tout l'organisme du Racing qui en pâtit.

La star: Daniel Halangahu

A 29 ans, Daniel Halangahu présente un curriculum-vitae bien fourni et de premier choix. International australien (4 sélections) et ancien capitaine des Warathas en Super Rugby, le trois-quarts centre jouait encore en H Cup l'année dernière (aux Zebres). Voir un joueur de cet acabit évoluer du côté de Narbonne a donc été une véritable surprise pour de nombreux observateurs. Surtout quand on sait qu'il était suivi de très près par Biarritz pour rejoindre le Top 14. C'est pourtant bien dans l'Aude que le Wallaby est venu poser ses valises. Le néo-Narbonnais emmène avec lui toute son expérience ainsi que sa polyvalence. Pouvant évoluer à l'ouverture, au centre ou à l'arrière, Halangahu sera à coup sûr l'un des noms que les entraîneurs du club coucheront en premier sur la feuille de match. Très fiable dans son jeu au pied, l'Australien devrait concurrencer Christopher Ruiz pour la place de buteur attitré de l'équipe orange et noire. Une tâche qui s'avèrera en revanche délicate. Ce dernier avait tout de même inscrit la bagatelle de 290 points en dix-huit titularisations l'année dernière.

Le joueur à suivre: Charles Malet

Icon Sport

Le troisième ligne s'est révélé l'année dernière en Pro D2. A tout juste 22 ans, l'ancien Bayonnais a disputé onze matchs - dont huit en tant que titulaire - et a inscrit trois essais. Arrivé sur la pointe des pieds au sein du club audois, Charles Malet apporte un profil différent à son poste. Capable de porter le ballon et très puissant physiquement, le joueur formé à Biarritz a montré de belles choses sous le maillot orange et noir. Prometteur, cette saison devrait être celle de la confirmation. Et peut-être celle d'une explosion définitive.

Le départ qui fait mal: Joshua Furno

Le deuxième ou troisième ligne italien s'était imposé au sein du pack du Racing. Mais à force de briller, les recruteurs du Biarritz olympique l'ont remarqué. En jouant dix-neuf matchs de championnat et en inscrivant tout de même quatre essais, le jeune joueur de 23 ans s'est illustré cette saison. International en équipe d'Italie (10 sélections), Joshua Furno entre dans une nouvelle catégorie en rejoignant le Top 14. Son départ sera en tout cas difficile à compenser pour le club audois.

Les mouvements :

Arrivées: Seron, Rofes (Bordeaux-Bègles), Arnaudies (Perpignan), Halangahu (Zebre), Navakadretia (Fidji), Zanon (Tarbes), Haurie, Rouet (Saint-Étienne).

Départs: Vunisa (Mont-de-Marsan), Furno (Biarritz), Salavea (Nevers), Marich (Castres), R. Vakacegu (Béziers), V. Tuilagi (Carcassonne), Régy (Castanet), Pleindoux (Aubenas), Roos, Huxley (retraite).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×