Manca - Pau - 17 mars 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pau-Tarbes (25-6): Le derby pour la Section

Le derby pour Pau

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/01/2013 à 20:51 -
Par Rugbyrama - Le 13/01/2013 à 20:51
Après la victoire au match aller des Tarbais, ce sont les Palois qui ont remporté le derby des Pyrénées ce dimanche au Stade du Hameau (25-6).

Si le derby des Pyrénées n’a pas atteint des sommets en terme de jeu, les Palois sont néanmoins parvenus à poursuivre leur sans-faute à domicile cette saison (neuf victoires en autant de matchs). Une victoire à l’effet double : grâce à ces quatre points, les Béarnais conservent leur troisième place au classement de ce Pro D2 et relèguent dans le même temps leur adversaire du jour à six longueurs après l’avoir privé du bonus défensif. Pour autant, la victoire a été longue à se dessiner. Pression du derby ? Décompression d’après fêtes ? Quoi qu’il en soit, la Section a eu un mal fou à mettre son jeu en place. Hormis sur une pénalité de Frédéric Manca (3-0, 3eme) consécutive à une faute au sol de Fabien Dupuy, les Palois n’ont eu que très peu d’opportunités de mettre en danger la défense adverse en première période. Et ne devaient leur salut à la pause (3-3) qu’au manque de réussite du buteur bigourdan Fabien Fortassin (trois pénalités ratées à la mi-temps, 2/5 au final dans les tirs au but). Héros du match aller (victoire du TPR 24-14), l’ouvreur n’a pas eu la même réussite cette fois-ci, dans ses tentatives de but mais aussi sur les renvois (quatre manqués pour autant de ballons rendus).

Un calendrier compliqué pour Tarbes

Après avoir été malmenés par la défense tarbaise, imprécis en touche et dans le jeu au large, les hommes de David Aucagne et Joël Rey ont ensuite appuyé là ou ça fait mal : en mêlée et dans le jeu au sol. Très (trop) souvent pénalisés en seconde période, les Bigourdans ont flanché petit à petit, laissant filer un bonus défensif longtemps à leur portée et encaissant même un essai en toute fin de match (Radidi, 79eme). Et la perspective du déplacement chez l’ogre oyonnaxien (une seule défaite cette saison) samedi n’est pas de nature à rassurer les coaches Pierre-Henry Broncan et Nicolas Nadau. Car il faudra ensuite enchainer avec la réception d’Aurillac, actuel deuxième, puis avec un voyage à Carcassonne. Dans la course aux demi-finales d’accession, les Tarbais viennent de laisser filer un joker. Mais ils n’ont peut-être pas encore abattu toutes leurs cartes.