Afusipa faha ivalu TAUMOEPEAU - - 15.12.2012 - Oyonnax / Pau - Icon Sport
 
Pro D2

Pau peut faire le break

Pau peut faire le break

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/02/2013 à 13:22 -
Par Rugbyrama - Le 06/02/2013 à 13:22
Deuxième du championnat de Pro D2, Pau impressionne et apparaît comme un sérieux prétendant à la montée. Après avoir enchaîné quatre matchs sans défaite, la Section paloise entame une période charnière de sa saison.
 

Deuxième du championnat à la fin de la saison dernière, les Palois s’installent à nouveau dans le haut du classement de la Pro D2. Avec seulement six défaites en dix-huit journées, le club béarnais s’impose comme le solide dauphin d'Oyonnax. Cette saison la Section montre les dents et se place plus que jamais dans la course à la montée. Une réussite due en partie à une excellente gestion du groupe. Le staff palois a instauré un roulement permanent au sein de l'effectif, ce qui permet de conserver une certaine fraîcheur et de garder le groupe concerné. Preuve de l’efficacité de ce système, la rotation aux postes de demi de mêlée entre Kevin Boulogne et Taniela Moa. Plus habitué à porter le numéro neuf depuis le début de la saison, l’ancien Perpignanais n’hésite pas à se muer en demi d’ouverture. Une gestion payante au vu de la première partie de championnat.

Episode favorable dans le calendrier

Dans un championnat de Pro D2 dominé par Oyonnax, le course aux phases finales est plus que jamais incertaine. Les quatre qualifiés potentiels se tiennent en moins de sept points, aucun faux pas n’est donc permis. A égalité de points avec La Rochelle et Aurillac (58 points), les Béarnais ont l'occasion de faire le break. Pourquoi ? Parce que le calendrier de Pro D2 joue en faveur des Palois, avec quatre réceptions en cinq matchs. Les hommes du duo Rey-Aucagne recevront des équipes du bas de tableau, Auch, Béziers et Dax. Entre temps, ils se rendront à Colomiers, qui a quasiment assuré son objectif principal, celui du maintien. Cette série positive se conclura par la réception de Brive, concurrent direct à la montée. Voilà pourquoi la Section paloise tient une occasion unique de faire le break sur ses poursuivants, et de s'assurer une demi-finale à domicile.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×