Jacquot - Pau La Rochelle - 19 mai 2012 - Icon Sport
 
Pro D2

Pau s'est compliqué la tâche

Pau s'est compliqué la tâche

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/09/2012 à 17:41 -
Par Rugbyrama - Le 09/09/2012 à 17:41
Alors qu'il pouvait envisager un succès bonifié, Pau a déjoué en deuxième période et s'impose de justesse devant Albi (22-19).
 

Pour leur première sortie de la saison au Hameau, les Palois ont bien failli voir les Albigeois créer une énorme surprise. Qui aurait en effet pensé les hommes de Broncan capables de ramener le bonus défensif dans l’antre du vice-champion en titre, après le revers concédé à Oyonnax le week-end dernier (6-40) ? Assurément personne. Et il s’en est fallu de peu pour que les Tarnais ne viennent cueillir leurs hôtes en toute fin de rencontre si Guenin ne s’était pas débarrassé un peu trop hâtivement du ballon au pied devant l’en-but béarnais (77e). Toutefois, que l’on ne s’y trompe pas, la Section paloise s’est mise en difficulté toute seule avec sa politique du jeu à tout-va, une formule plaisante qui a néanmoins ses limites.

Car en faisant parfois preuve de suffisance en optant pour les pénaltouches alors qu’Albi n’était pas vraiment distancé (22-13, 46e ; 22-16, 55e), mais surtout en connaissant un déchet énorme en bout de ligne, les hommes du tandem Aucagne-Rey ont oublié d’assurer en premier lieu la victoire. Les maladresses ayant été légions en seconde période, la troupe béarnaise a donc eu très peur. Surtout après la pénalité de Palis (22-19, 69e) et les deux ratés de Manca (72e, 74e).

Pourtant, l’option résolument offensive des Béarnais avait néanmoins porté ses fruits d’entrée de jeu, avec le bonus très rapidement empoché après les essais de Hiriart (2e), intenable sur son aile, Radidi (11e) et Drouard (21e). Après avoir connu un jeu au pied totalement défaillant, Albi avait ensuite repris ses esprits, grâce à un pack conquérant sur les ballons portés et en mêlée fermée. Les moyens toutefois limités des Tarnais dans le jeu ne leur auront pas permis de prétendre à plus, pour le plus grand bonheur des Palois, plus soulagés que satisfaits.

Colomiers-Aurillac: 22-29

Ce dimanche, les Aurillacois ont confirmé leur bon début de championnat en allant l’emporter à Colomiers dans un match bien négocié. Car, si les Hauts-Garonnais ont longtemps résisté aux Cantaliens, ceux-ci réussissaient à marquer un essai assassin de 80m en contre juste avant la pause  grâce à Valentin (9-20, 35e). Pas démobilisés pour autant, les Columérins cravachaient alors pour revenir en seconde période mais le buteur d’Aurillac, Maxime Petitjean (19 points) scellait la victoire des siens en fin de rencontre (29-22). Colomiers doit se contenter du bonus défensif. Troisième succès consécutif d’Aurillac.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×