Ferrou - La Rochelle - 19 mai 2012 - Icon Sport
 
Pro D2

Pas si facile pour La Rochelle

Pas si facile pour La Rochelle

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/10/2012 à 21:51 -
Par Rugbyrama - Le 13/10/2012 à 21:51
Ayant pris le large en début de rencontre, La Rochelle s'est fait quelques frayeurs et s'impose de peu devant Carcassonne (24-22).
 

La déception d'Antoine Lescalmel ne pourra rien y changer. Les Rochelais l'emportent en effet sur le fil (24-22) face à des Audois en passe de remporter leur première victoire à l'extérieur. Auteurs d'une bonne seconde période, les Carcassonnais ne repartent pas bredouilles des terres rochelaises.

Les Maritimes mettaient, dès l'entame, la main sur la partie. Ils produisaient un gros volume de jeu rapidement récompensé par un essai de Cler (5e, 7-0). Un ailier quatre étoiles, auteur du premier essai, mais qui se montrait essentiel tout au long du match. L'USC, pris à froid, réussissait malgré tout à revenir à une seule longueur de son adversaire du jour par le biais du pied de Lescalmel (13e, 16e, 7-6). Alors que les Audois semblaient reprendre du poil de la bête, les Maritimes, toujours opportunistes, marquaient un second essai via Neveu (20e, 14-6). Outre ce nouvel essai encaissé, l'indiscipline faisait des siennes du côté des Audois avec un carton jaune écopé par Kruger (33e). Et pourtant, ces derniers continuaient à faire fructifier leur capitale. Par une pénalité de Fournil (33e) puis un essai d'Aguillon (35e, 17-13). Si les Rochelais, grâce à leur réalisme, étaient en tête au score, rien n'était alors fait dans cette partie.

La victoire au bout du pied de Lescalmel

Au retour des vestiaires, les coéquipiers de Ferrous démarraient cette seconde période à l'image de la première: tambour battant. Toujours incisif malgré des conditions climatiques plutôt humides, le Stade rochelais marquait un troisième essai par le biais de Goujon (42e, 24-13). Malgré ce nouvel essai encaissé et un carton jaune, ce sont les Audois qui se montraient réalistes profitant notamment de l'indiscipline rochelaise. Lescalmel passait en effet trois pénalités supplémentaires (49e, 54e, 61e, 24-22). Mais l'homme n'est pas infaillible et, malgré vingt-et-un coups de pied réussit jusqu'alors en championnat, l'ouvreur ratait la pénalité de la gagne à dix minutes de la fin de la partie.

Malmenés en seconde période, le Stade rochelais l'emporte dans la douleur face à des Audois accrocheurs. L'objectif est malgré tout atteint pour les hommes de Patrice Collazo qui ont confirmé leur victoire face à Colomiers lors de la précédente journée. Si la frustration est présente du côté de l'USC, le voyage n'est pas fait à vide avec un point de bonus défensif ramené du stade Marcel-Deflandre. Les deux formations devront désormais rester sur cette dynamique avec respectivement des déplacements, à Aurillac pour La Rochelle et à Narbonne pour Carcassonne.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×