Pro D2

Oyonnax, l'échappée belle

Oyonnax40 - 19CA Brive-Corrèze

Déjà solide leader, Oyonnax a pris une avance non négligeable en tête de la Pro D2 en corrigeant Brive grâce à une deuxième période énorme (40-19).

 
Oyonnax, l'échappée belle - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

Et à la fin, Oyonnax gagne. Encore. Seule originalité à ce scénario qui commence à devenir le refrain officiel du championnat de Pro D2, c’est que la formation du Haut-Bugey a été menée pendant plus d’une mi-temps par son adversaire du jour, Brive. Bien décidés à ne pas se rendre à Charles-Mathon en victimes, les protégés de Nicolas Godignon marquaient même après deux petites minutes de jeu, sur la première touche du match. Une combinaison parfaitement réalisée sur le côté fermée, puis un sprint de vingt mètres du jeune talonneur Louis Acosta qui aplatissait en coin. Quelques minutes plus tard, c’est Jean-Baptiste Péjoine qui tapait un petit coup de pied par-dessus au sortir d’une mêlée à cinq mètres de la ligne oyonnaxienne pour creuser encore le score. L’USO menée par deux essais à zéro après dix minutes de jeu ? Du jamais vu, ou presque... La machine se mit alors progressivement en route. Les joueurs de l'Ain s’installèrent dans le camp briviste, laissant à leur buteur Julien Audy le soin de les garder à portée au score. Une ultime pénalité de Caminati laissa toutefois l’avantage aux Brivistes juste avant la pause (15-16).

L’heure fatale

A la reprise, les Brivistes pouvaient encore nourrir des ambitions légitimes: performants dans l’alignement, et clairement supérieurs en mêlée fermée, les anciens pensionnaires du Top 14 s’appuyaient sur leur conquête, et le pied de Caminati pour rester dans le coup. Jusqu’à l’heure de jeu. Moment où la bête oyonnaxienne, lassée d’être bousculée, sauta à la gorge de son adversaire, sanctionnant sa moindre erreur. Une faute d’inattention de Ferrères ? Essai de Bousquet. Cafouillage de Mignardi ? Essai de Hansell-Pune. Ballon perdu dans un ruck à hauteur des vingt-deux mètres brivistes ? Essai de Denos. Mauvais placement du triangle arrière corrézien ? Doublé de Denos. D’un flatteur 19-18 pour Brive, on lisait sur le tableau un sévère 40-19 moins d’un quart d’heure plus tard. Les choses sont ainsi: chaque erreur commise face à Oyonnax se paye cash. Les Brivistes en ont fait le douloureux apprentissage ce dimanche après-midi. Au suivant !

Massy-Lyon: 23-37

Le Lou remonte sur le podium grâce à cette belle victoire sur la pelouse du promu. Les Massicois étaient pourtant les premiers à se mettre en action, avec un essai dès le début de la partie, par l’intermédiaire de Barraud (7-0, 1e). Mais le festival rhodanien en première période tuait tout suspense. A trois reprises, les Lyonnais trouvaient la faille pour prendre largement les devants. Romanet (4e), Bonrepaux (11e) puis Ratuvou (19e) faisaient la différence. Lors du second acte, Loursac aggravait la marque (57e) et le Lou glanait provisoirement le point du bonus offensif. Mais malheureusement pour les joueurs de Xavier Sadourny, Maleville sonnait la révolte de Massy (66e) et privait les Lyonnais des cinq points. Massy reste lanterne rouge.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |