Pro D2

Mela: "Brive est l'équipe à battre"

Le deuxième ligne briviste, Arnaud Mela, reconnaît que le Pro D2 ne ménage pas le CABCL. Et porte un regard attentif au nouvel international, Sébastien Vahaamahina, passé par Brive.

 
Mela: "Brive est l'équipe à battre" - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

A Tarbes le week-end dernier (victoire du CABCL 26 à 15), Brive a-t-il enfin réalisé son match référence ?

Arnaud MELA: C’est en tout cas un match sur lequel on va pouvoir s’appuyer, un match repère. Quant à savoir si il nous a vraiment fait du bien, on le saura après la réception de Pau ce week-end. Mais jouer comme nous l’avons fait face à une belle équipe de Tarbes est très rassurant.

L’occasion est belle, samedi, de creuser l’écart sur Pau, qui vous talonne à un petit point au classement. Vous pouvez vous installer véritablement en haut de tableau…

A.M: Oui, d’un point de vue comptable, gagner cette rencontre serait une très bonne opération ! Il ne faut pas se rater, ni s’enflammer. Il y a deux semaines, on nous mettait au fond du seau, maintenant nous pouvons prendre la troisième place... Mais attention aux Palois, qui jouent très bien cette année encore, notamment à l’extérieur.

Lyon, tout comme Brive, a déjà chuté à deux reprises. Les équipes rompues aux joutes du Pro D2 semblent mettre un point d’honneur à mener la vie dure aux favoris venus du Top 14. Le ressentez-vous ?

A.M: En effet, seul Oyonnax s’en sort très bien pour l’instant. Nous sommes dans la peau de l’équipe à battre. L’an dernier, nous étions les "petits" qui voulaient battre les écuries les plus fortes en Top 14. On jouait mieux contre les gros. Quand on est favoris, les joueurs adverses sont très motivés. A nous de bien préparer ces rendez-vous là afin d’arriver prêts à 100% car tous nos adversaires le sont. Cela dit, perdre à Aurillac et Carcassonne est loin d’être honteux ! Ils ne s’inclineront pas souvent chez eux.

Que pensez-vous des deuxième ligne sélectionnés en équipe de France par Philippe Saint-André ?

A.M: Yoann Maestri est tout simplement le meilleur au poste en France. Et il représente aussi l’avenir. Il devrait y rester quelques années je pense…Quant à Pascal Papé, il est le taulier de l’équipe, très important dans le groupe de par son expérience et toujours très bon. Jocelino Suta cravache depuis plusieurs saisons. Son statut de titulaire à Toulon montre que c’est un joueur de haut niveau.

Vous connaissez également Sébastien Vahaamahina, aujourd’hui Catalan mais passé par Brive ?

A.M: En effet, je l’ai vu évoluer en catégories jeunes à Brive. Son potentiel est énorme! Il est très prometteur, avec un gabarit hors-norme, mais aussi des bonnes mains et une VMA (Vitesse Maximale Aérobie, ndlr.) intéressante. A 18 ans déjà, il mesurait déjà deux mètres pour plus de 120 kg! La preuve, il commençait à s’entraîner avec nous alors qu’il n’était qu’en Crabos. Sébastien partait avec de l’avance physiquement, mais n’avait pas connu l’école de rugby, ayant commencé assez tardivement. Mais il a eu le temps de faire ses armes!

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |