Yvan PATET - 20.04.2012 - Presentation Lyon OU - Icon Sport
 
Pro D2

Lyon: Patet démissionne

Lyon: Patet démissionne

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/12/2012 à 10:49 -
Par Rugbyrama - Le 19/12/2012 à 10:49
Après dix ans passés à la tête du club rhodanien, le président Yvan Patet a fait savoir, ce mercredi matin, qu’il démissionnait de ses fonctions, déclarant qu’il souhaitait à présent se consacrer à sa famille et à son entreprise. Relégué à la septième place en raison d’une défaite face à Carcassonne, le LOU traverse une période de crise.
 

Patet jette l‘éponge. Après dix ans de bons et loyaux services, l’homme fort du club lyonnais rend son tablier, ou "passe le ballon", selon l’expression employée dans le communiqué de presse qu’il a diffusé ce mercredi matin. Une missive qui s’apparente, en premier lieu, à un bilan, qui court sur une décennie : "En dix ans, le LOU Rugby s’est structuré autour d’un actionnariat fort, de sponsors et partenaires. fidèles et d’un vrai public de supporters. Un stade - le Matmut Stadium -, un centre de formation de haut niveau, des infrastructures sportives et événementielles de qualité sont l’aboutissement de ces années de travail récompensées par un titre de Champion de France de Pro D2 et une première saison en Top 14. Oui, ces dix ans passés au LOU Rugby ont enrichi une partie de ma vie". Mais après l’euphorie, est venue la dépression. Relégué en Pro D2 malgré un budget pharaonique et un effectif de qualité qu’il a su conserver, le LOU devait dominer outrageusement ce championnat et regagner l’élite, un an après l’avoir quittée.

Un électrochoc ?

Seulement voilà, cette hypothèse ne s’est pas vérifiée. Après quinze journées, le LOU pointe à la septième place. Avec six défaites et un nul, pour huit victoires, on peut même dire qu’il ne fait plus peur à grand monde. De prédateur, le club lyonnais est passé au statut de proie. Et la défaite concédée à domicile (deuxième de la saison, après Oyonnax) face à Carcassonne (13-15), fut sûrement celle de trop. Celle qui a fait dire au président Patet que "Ma vie c’est avant tout, ma famille qui m’a encouragé et soutenu pendant toutes ces années, avec amour et passion. Ma vie c’est surtout mon entreprise : le Groupe em2c qui, dans un contexte économique compliqué, connaît une importante et passionnante période de redéploiement. Il est donc temps pour moi de passer le ballon et de me consacrer pleinement à son nouvel essor."

S’il démissionne de sa fonction de président, l’homme d’affaire ne coupe pour autant pas les ponts avec son club de cœur, et en reste, comme le précise le communiqué, "actionnaire et administrateur, au service du monde de l’ovalie." La suite ? Le Conseil d’administration du club se réunira ce mercredi après-midi et communiquera en fin de séance le nom de son successeur, qui aura la lourde tâche de remettre son club sur le chemin de la victoire.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×