Sebastien CHABAL - tarbes lyon - 25 aout 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Lyon: Chabal va-t-il changer la donne ?

Lyon: Chabal va-t-il changer la donne ?

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/01/2013 à 16:02 -
Par Rugbyrama - Le 09/01/2013 à 16:02
Relégué à la huitième place du Pro D2 après trois revers consécutifs, Lyon va récupérer samedi à Béziers son joueur vedette, Sébastien Chabal, avec lequel il est inviancu cette saison. Le troisième ligne international, lui, assure que son équipe peut encore atteindre ses objectifs.

Il n'a plus joué depuis le 7 octobre. Une éternité. La recrue la plus marquante du Pro D2, Sébastien Chabal (35 ans), va effectuer son retour sur les terrains ce week-end. "Cela fait plaisir et du bien de retrouver les copains après deux mois et demi d'absence", confie-t-il. Surtout que durant son indisponibilité, Lyon a disputé dix matchs au total pour six défaites. Un comble pour le grand favori de ce championnat en début de saison. Chabal, 35 ans, avoue "avoir vécu difficilement [son] absence, loin du terrain, à côté du groupe" réduit "à l'impuissance." Et d'ajouter : "Cela n'a pas été simple ces dernières semaines. La coupure est arrivée à point nommé pour l'équipe car nous commencions à avoir mal à la tête." Effectivement, la trêve hivernale a peut-être été salvatrice pour une formation plongée en doute.

Chabal: "Au service du collectif"

Relégué à la huitième place du classement, le Lou reste sur trois revers de rang. Il est donc urgent de mettre un terme à cette série samedi à Béziers. Sous peine de sombrer définitivement. Au-delà de la période de repos, le retour du troisième ligne international peut être salutaire pour les Rhodaniens. Par son aura, le joueur est attendu pour ramener une forme de confiance et de sérénité. Un chiffre plaide en sa faveur : sur les six matchs qu'il a disputés avec son nouveau club, lui n'a pas connu la défaite (cinq victoires, un nul). Reste à savoir si cela suffira. Ou du moins si cela sera bénéfique. "Je ne sais pas si je serai aligné d'entrée (à Béziers, N.D.L.R.) mais je suis prêt à jouer", souligne Chabal, "qui entend se mettre au service du collectif, ce que je sais faire de mieux." Son entraîneur, Xavier Sadourny, ne cache pas que son apport peut être important : "Nous sommes tous contents de récupérer Sébastien Chabal, ainsi que tous les autres. Il nous apporte son expérience et sa volonté de faire avancer le groupe."

"Nous ne sommes pas largués"

Pour Chabal, l'ambition de remontée directe en Top 14 est encore accessible. "Tout n'est pas perdu", affirme-t-il. Son club compte à ce jour cinq points de retard sur Tarbes, cinquième et dernier qualifiable pour les demies. "Nous repartons presque sur une nouvelle saison et pouvons encore atteindre nos objectifs en passant par un autre chemin que la montée directe, celle de la phase finale, assure le joueur. Nous ne sommes pas très loin du cinquième. Nous ne sommes pas largués et nous avons encore beaucoup d'arguments dans le groupe." Selon lui, le salut viendra d'une meilleure adaptation dans le jeu, avec plus de pragmatisme : "Cela passera par du jeu plus simple et il faudra s'appuyer sur les bases du rugby comme la conquête et la défense. Pour le reste, nous savons jouer. Peut-être avons-nous voulu trop bien jouer avant de construire les bases de notre jeu et nous nous sommes perdus. Nous allons réduire la voilure et ça nous ramènera sur la voie du succès." Suivez le guide...