Paul Boisset 3 - aurillac La Rochelle - 2012 - Other Agency
 
Pro D2

Le tour de force d'Aurillac

Le tour de force d'Aurillac

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/11/2012 à 19:19 -
Par Rugbyrama - Le 25/11/2012 à 19:19
C'est un véritable exploit qu'a réussi Aurillac ce dimanche en étant la première équipe à s'imposer au stade Charles Mathon de Carcassonne cette saison (32-28).
 

Ce match revêtait une importance particulière pour chacune des deux équipes, et cela s'est vu sur le terrain. Deux équipes se suivant au classement, comptant le même nombre de points et se battant avec des effectifs diminués pour recoller au haut du panier de ce championnat de Pro D2. Cette opposition entre Carcassonne et Aurillac s'annonçait donc sous les meilleures auspices en terme de jeu.

Pourtant, on a bien cru que ce match ne démarrerait jamais... la tension et la pression du résultat se faisant clairement sentir en début de match, qui aura vu un long round d'observation entre les deux formations. Tandis que Carcassonne s'appuyait sur son pack et sa mêlée pour jauger leurs adversaires du soir, Aurillac tentait de produire du jeu mais toujours de façon un peu brouillonne. La première partie de cette mi-temps se résumait donc à un duel de buteurs: trois pénalités pour Antoine Lescalmel côté Carcassonne, deux pour Jack McPhee en faveur des Cantalous. Avec un score de 9 à 6 acquis à la 26e minute, on s'ennuyait ferme au stade Albert-Domec. Heureusement, les deux formations ont su débrider leur jeu sur la fin de mi-temps: un premier essai en contre superbe de 80 mètres pour Carcassonne marqué par Benoit Lazzarotto (34e), suivi de la réponse d'Aurillac par le biais de son capitaine et seconde ligne Simon Pinet (37e). À la mi-temps, les Audois rentraient au vestiaire avec un avantage de neuf points (22 à 13).

McPhee admirable

Avec une première période aussi dominatrice dans le jeu d'avants, la logique aurait voulu que Carcassonne continue sur sa lancée de la première mi-temps. Mais les Aurillacois, visiblement venus pour faire un résultat, ne l'entendaient pas de cette oreille: grâce à une seconde période superbe, qui les a vu marquer pratiquement sur chaque occasion, ceux-ci sont repartis avec une victoire amplement méritée. À l'image de l'arrière Jack McPhee, admirable dans ses tentatives au pied et son jeu de déplacement, Les Cantalous ont montré un visage séduisant en marquant deux nouveaux essais par Paul Boisset (45e) et Marika Vacacegu (61e).

Malgré un Antoine Lescalmel des grands soirs, Carcassonne ne s'est jamais relevé et a perdu son invincibilité à domicile cette saison. Pour Aurillac, le coup est superbe et cette victoire probante permet aux joueurs de Thierry Peuchlestrade et Jeremy Davidson de regarder vers le haut du classement et une possible qualification.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×