Pro D2

La Rochelle dégringole, Aguillon voit triple

La Rochelle a perdu cinq places en s'inclinant à Tarbes alors que le centre de Carcassonne, Pierre Aguillon, s'est fendu d'un triplé... Les temps forts.

 
La Rochelle dégringole, Aguillon voit triple - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

Pau

A La Rochelle la semaine dernière, les Béarnais n’étaient pas passé loin du gros coup. Un match plein d’abnégation malgré leur infériorité numérique pendant près d’une heure, et une courte défaite sur le fil (18-16). La Section n'a pas mis longtemps à réagir. Pour la réception de Aix-en-Provence, certes en grande difficulté depuis le début de la saison, les Pyrénéens ont déroulé leur rugby: 37 à 0 et cinq essais à la clé. Une bien belle manière de préparer la réception du Lou.

EN BAISSE  : 

La Rochelle

Les difficultés éprouvées par les Rochelais depuis quelques semaines, sans forcément être visibles sur le plan comptable, se sont finalement matérialisées ce week-end. En déplacement à Tarbes, face à une équipe toujours délicate à manœuvrer, les Maritimes ont encaissé une sévère défaite (37-26). Surtout, dans le contexte d’une course aux qualifications particulièrement serrée dernière des Oyonnaxiens intouchables, le Stade Rochelais tombe de la deuxième à la septième. Inquiétant, avant de recevoir Brive.

LE JOUEUR  : 

Aguillon (Carcassonne)

Auteur de trois essais contre Colomiers, dont un juste avant la sirène pour décrocher la victoire bonifiée, le centre et capitaine de Carcassonne a impressionné ce week-end, autant défensivement qu’offensivement. Il n’est évidemment pas étranger au beau rebond de l'USC, face à Colomiers, après la défaite à domicile face au Stade aurillacois.

L'ESSAI  : 

Romanet (Lyon)

La demi-heure de jeu passée, les Lyonnais ont accéléré pour tuer la rencontre face à Dax. Par un essai de Nallet, d’abord. Puis par une superbe réalisation collective. Le troisième ligne argentin Leguizamon s’échappait d’abord depuis son camp sur 40m, avant de retrouver son pilier Kavtidze. Arrivé au moment opportun, l’ailier Franck Romanet terminait le travail et donnait aux Lyonnais onze points d’avance. Rédhibitoire.

LA STAT  : 

1

Aurillac n'a empoché qu'un seul point de bonus depuis le début de saison. Il était défensif et le club cantalien n'en a engrangé aucun offensif. C'est même l'équipe qui en a obtenu le moins depuis l'entame de l'exercice parmi les dix premiers du classement. Résultat: aujourd'hui, les hommes de Thierry Peuchlestrade pointent à la sixième place alors que c'est la formation qui a enregistré le plus de succès (neuf) derrière le leader oyonnaxien (onze). Paradoxal.

LA DECLA  : 

Grégory Patat, entraîneur d'Auch, défait (3-55) à Oyonnax

"Oyonnax marche sur l'eau. Si cette équipe poursuit sur sa lancée, le championnat sera plié à Noël".

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |