Fabrice RIBEYROLLES - 17.11.2012 - Massy / La Rochelle - Icon Sport
 
Pro D2

La Rochelle au pied de la montagne

La Rochelle au pied de la montagne

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/12/2012 à 17:26 -
Par Rugbyrama - Le 19/12/2012 à 17:26
Après une victoire in extremis à domicile face à Albi (15-13), les Rochelais se déplacent ce week-end sur le terrain du leader incontesté du Pro D2, Oyonnax, qui compte quinze points d’avance. Un véritable test pour les Rochelais, irréguliers à l’extérieur.
 

Patrice Ribeyrolles, le coentraîneur rochelais, avait beau vanter l'état d'esprit de ses joueurs, le qualifiant de "remarquable", ajoutant que ceux-ci "n'ont rien lâché en restant solidaires jusqu'à la fin", prouvant au passage qu'ils avaient "de vraies valeurs", son équipe a bien frôlé la correctionnelle, face à Albi, samedi dernier. De toute évidence, cette victoire fut véritablement "un grand moment", comme l’expliquait Ribeyrolles. Acquise sur un drop de Sébastien Fauqué, inscrit à la 86ème minute (!), les Rochelais se sont fait peur. Mais ils ont indéniablement montré de belles ressources mentales et physiques.

Après la rencontre, le site internet des Maritimes faisait état de statistiques impressionnantes : plus de cinquante minutes de temps de jeu effectif, une dernière action qui dura 6’40, seulement six pénalités concédées sur l’ensemble de la rencontre , une mêlée souveraine qui poussa son homologue à la faute à six reprises... Bref, les statistiques des analystes rochelais ont de quoi rendre les joueurs et les entraîneurs optimistes, à quelques jours du périlleux voyage dans l’Ain, programmé à samedi soir (18h15).

Sur un air de revanche

Des qualités qu’il ne faudra pas oublier au cours du long périple qui sépare La Rochelle d’Oyonnax. Car l’année passée, La Rochelle possédait un double visage : redoutable à domicile, et fébrile à l’extérieur. Si bien que les Maritimes, qui venaient de quitter le Top 14, s’étaient péniblement qualifiés pour les phases finales, au bénéfice d’une cinquième place acquise de justesse aux dépends de Carcassonne, qui possédait le même nombre de points.

Cette saison, il semblerait que les Jaune et Noir aient retrouvé la confiance à l’extérieur, comme en témoigne un bilan de trois victoires pour quatre défaites, dont trois bonifiées. Certes, ces succès furent acquis sur les pelouses des équipes qui disposent d’ambitions moindres (Colomiers, Massy, et Aix-en-Provence). Ce samedi, ils auront toutefois l’occasion de prendre leur revanche  sur Oyonnax, qui était venu gâcher le plaisir du public rochelais en s’imposant à Marcel-Deflandre (12-22) pour la première journée de championnat. Les Maritimes seront-ils capables d’en faire autant à Charles-Mathon ?

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×